Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Festival international de Jazz de Montréal

Daniel Bellegarde présente son dernier opus instrumental « Pastourelle »

durée 08h00
2 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le musicien et percussionniste montréalais Daniel Bellegarde, récipiendaire d’un Global Music Award pour son précédent album « Anba Tonèl », présentera au Festival international de Jazz de Montréal le spectacle de son dernier opus instrumental « Pastourelle », paru le 11 mars dernier.

« Pastourelle » est le deuxième album de sa trilogie des musiques du terroir d’Haïti et des Antilles françaises.

Daniel Bellegarde vous convie le 4 juillet à 18 h à la scène Loto-Québec. Ce sera aussi un moment unique puisqu’il aura l’occasion d’inviter son ami Lilison Di Kinara de la Guinée-Bissau pour ce concert.

Daniel sera également entouré des musiciens : Toto Laraque guitare-voix, Fritz Pageot basse, Jean-Christophe Germain violon-voix-percussions, Rodrigo Simoes cavaquinho-bandolim-viola caipira, Michel Dubeau thin et low whistle, Eric Breton batterie-percussions.

Influencé par la musique traditionnelle haïtienne, mais aussi par le style country et la musique celtique et brésilienne, l’artiste nous fait voyager à travers ses rencontres et expériences musicales faisant partie du patrimoine culturel des Antilles françaises et d’Haïti.

Hommage à la résistance à l’esclavage, il cherche à ranimer un peu d’histoire liée à sa double identité haïtienne canadienne.

Daniel Bellegarde propose avec ce nouvel album une vision personnelle en incorporant des sonorités celtes comme le thin, low et irish whistle ou Brésiliennes comme le cavaquinho, le bandolim, la guitare 7 cordes ou la viola caïpira. Suivant cette démarche, il s’est également permis d’inclure l’os rythmique sur quelques pièces, produisant un son distinctif original. « Pastourelle » se traduit comme un hommage au quadrille, à la contredanse, à la valse et même à la polka créole.

Daniel Bellegarde contribue à la scène musicale québécoise depuis plus de trente ans avec d’innombrables collaborations auprès d’artistes aussi variés que Robert Charlebois, Émeline Michel, Bïa, Paulo Ramos ou le Cirque du Soleil dans les Chemins invisibles.

Fasciné par l’histoire comme son grand-père haïtien, il publie en 2018 son 1er album solo, Anba Tonèl, qui jette un regard nouveau sur la musique des bals champêtres du terroir antillais.

Son travail est récompensé par un Global Music Award aux États-Unis en 2018. La même année, l’album est en nomination aux Canadian Folk Music Awards et en 2019 aux Independent Music Awards aux États-Unis.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 mai 2024

Un rapport de l'OQLF sur la situation du français au Québec

La scolarisation en français augmente, mais la part de la population qui connaît suffisamment cette langue pour soutenir une conversation diminue et les jeunes utilisent davantage l’anglais en ligne que leurs aînés, notamment pour communiquer à un plus grand auditoire. Voilà quelques-uns des constats tirés du Rapport sur l'évolution de la ...

15 mai 2024

Exposition de la cohorte finissante en Arts visuels du Cégep de St-Jérôme

Le Département d'arts visuels présente Symbioses, l'exposition des 26 finissantes et finissants en Arts visuels du Cégep de Saint- Jérôme au Musée d’art contemporain des Laurentides (Mac Lau) du 18 au 21 mai. Symbioses est le résultat de leur parcours d’études et met de l’avant toute l’expression des démarches artistiques de chacun et ...

14 mai 2024

Les familles invitées à La Fête au parc à Blainville

Le dimanche 26 mai prochain, les citoyennes et citoyens de Blainville pourront prendre part au grand rassemblement annuel qu’est la Fête au parc! L’événement rassemblera les familles en quête de divertissement, et qui désirent en apprendre plus sur leur ville. Sur le thème « Une fenêtre sur vos services! », les visiteurs auront l’occasion ...