Publicité
2 juillet 2019 - 13:00

L'accident impliquait une motocyclette et un véhicule utilitaire sport sur la Montée Gagnon

Accident mortel à Saint-Anne-des-Plaines

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 30 juin, le service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion a reçu un appel pour une collision impliquant une motocyclette et un véhicule utilitaire sport sur la Montée Gagnon à l’angle du boulevard Gibson à Sainte-Anne-des-Plaines. 

Selon les premières informations, la motocyclette qui circulait vers le sud sur la Montée Gagnon était entrée en collision avec un véhicule utilitaire sport qui venait en sens inverse et qui effectuait un virage à gauche sur le boulevard Gibson. Le motocycliste qui était seul est un homme de 25 ans résidant à Sainte-Anne-des-Plaines. Il avait été transporté par ambulance à l’hôpital pour des blessures graves et son état était alors considéré comme critique.

La conductrice de l’autre véhicule une femme de 48 ans de Sainte-Thérèse était également seule à bord et a été traitée sur place par les ambulanciers pour un choc nerveux. Elle devait être rencontrée par les enquêteurs en soirée.

Les enquêteurs et techniciens en scène d’accident du service de police se sont rendus sur place afin d’analyser la scène et tenter de comprendre ce qui s’est produit. À ce moment-là, toutes les hypothèses étaient considérées.

La Montée Gagnon a été fermée à la circulation dans les deux sens entre le boulevard Gibson et le rang Lepage. 

À 22 h 15, le décès du motocycliste de 25 ans a finalement été annoncé en début de soirée.

Les enquêteurs et les techniciens en scène d’accident ont terminé l’analyse des lieux. Selon les premiers résultats de l’enquête, il n’y a aucun élément criminel et aucune accusation ne sera retenue contre la conductrice du véhicule utilitaire sport.

La Montée Gagnon a été par la suite rouverte à la circulation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.