Publicité
7 novembre 2019 - 06:00

Douze arrestations

Projet Pacson: démantèlement d'un réseau de vente de stupéfiants dans le grand Montréal

Par Salle des nouvelles

L’Escouade régionale mixte (ERM) de la Rive-Nord a procédé la semaine dernière au  démantèlement d’un réseau de vente de stupéfiants qui serait lié au crime organisé dans la grande région de Montréal. Lors de cette opération, 12 personnes ont été arrêtées, dont 10 hommes âgés de 39 à 68 ans et deux femmes âgées de 46 et 62 ans.

Dix personnes ont comparu au palais de justice de Montréal pour faire face à des accusations reliées au trafic de stupéfiants. Deux autres reviendront à la cour à une date ultérieure.

Arrestation avec mandat de :

- Marc Vincent, 46 ans, de Roxton Pond;
- Sylvain Lefebvre, 51 ans, Montréal;
- Roger Chaput, 68 ans, Roxton Pond;
- Mario Motta, 46, Montréal;
- Antonio Cléri, 45 ans, Montréal;
- Stéphane Lamoureux, 44 ans, La Prairie;
- Michael Robidoux, 44 ans, Montréal;
- Stéphane Daigle, 50 ans, Roxton Pond;
- Sébastien Croteau, 39 ans, Montréal;
- Mathieu Reeves, 43 ans, Saint-Constant;
- Solange Laplante, 62 ans, Montréal;
- et Nathalie Pitre, 46 ans, Montréal.

C’est dans le cadre de la troisième et dernière phase du projet Pacson que ces arrestations ont été effectuées. Plusieurs perquisitions ont été réalisées en cours d’enquête, soit 21 au mois de mai dernier et deux au mois de juin dernier. Ces perquisitions ont permis la saisie entre autres
de :

  • Plus de 22 kg de cocaïne;
  • Plus de 300 000$ (canadien);
  • Plus de 3000 comprimés de méthamphétamine;
  • 10 armes à feu et des armes prohibées;
  • Plusieurs comprimés de médicaments sous ordonnance.

 

Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec. L’ERM Rive-Nord est composé de policiers de la Sûreté du Québec, des Services de police de Laval, Repentigny, Mirabel, Terrebonne, Saint-Eustache, Saint-Jérôme, de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes et de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville.

Les forces policières comptent maintenir la pression sur les différentes organisations criminelles
afin de les déstabiliser et de mettre un terme à leurs activités. Toute information sur ce type d’activité criminelle peut être transmise, en tout temps et de façon confidentielle, à la Centrale de
l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.