Publicité

23 avril 2020 - 12:00

5000 pilules de métamphétamines retrouvées

À Terrebonne, deux individus arrêtés pour production et trafic de drogues

Par Salle des nouvelles

Les enquêteurs et les policiers du Service de police intermunicipal de Terrebonne/ Ste-Anne-des-Plaines/ Bois-des-Filion ont procédé récemment à deux arrestations et une perquisition en matière de stupéfiants.

Les policiers ont été appelés en fin de semaine passée à se rendre sur la rue Chartrand à Terrebonne pour une vérification en lien avec un rassemblement interdit dans le contexte du Covid-19. Sur place, différents indices ont permis aux policiers de procéder à l’arrestation des deux résidents pour possession de stupéfiants: un homme et une femme, âgés de 24 et 23 ans. Ils ont été conduits au centre opérationnel pour y être interrogés.

5000 pilules de métamphétamines retrouvées

Les enquêteurs du Service de police ont été appelés en renfort puis, munis d’un mandat de perquisition, ont procédé à la fouille des lieux. Au terme de la perquisition, les policiers ont saisi :

- Près de 5 000 pilules de méthamphétamine;
- 4 plants de cannabis;
- Près de 200 grammes de cannabis solide (haschisch);
- Près de 1 kg de cannabis en vrac;
- De l'huile de cannabis;
- Des bonbons au cannabis;
- Plus de 7000 $ en argent canadien;
- Différents accessoires servant à la production et au trafic de cannabis.

Les prévenus ont été libérés sous sommation. Ils doivent revenir à une date ultérieure au palais de justice de Laval. Ils pourraient faire face à des accusations en matière de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans le but de trafic.

L’homme, qui n’a pas collaboré à son arrestation, pourrait également être accusé de voie de fait sur un agent de la paix et d’entrave au travail des policiers.

Toute information concernant des activités criminelles peut être transmise, et ce, en toute confidentialité, en communiquant avec le Service de police au 450 471-4121 ou via la ligne "Échec au crime" au numéro 1-800-711-1800.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.