Publicité

24 février 2021 - 10:00

Bonne nouvelle, 62 % des répondants prennent plus de précautions aujourd'hui qu'il y a cinq ans

Les fraudeurs ont ciblé près de 3 Canadiens sur 4 en 2020, révèle un sondage

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les Canadiens ne peuvent se permettre de baisser la garde en matière de fraude.

C'est ce qu'indique clairement un nouveau sondage mené pour Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

Près des trois quarts (73 %) des personnes sondées ont répondu avoir reçu des messages à visée frauduleuse, et le tiers (33 %) ont effectivement été victimes d'un ou de plusieurs types de fraude au cours de leur vie.

Rappelons que mars est le Mois de la prévention de la fraude au Canada.

Et, bonne nouvelle, 62 % des répondants prennent plus de précautions aujourd'hui qu'il y a cinq ans pour parer aux ruses des escrocs.

Nouvelles astuces

« Les fraudeurs trouvent toujours de nouvelles astuces pour abuser de la confiance des gens et mettre la main sur des renseignements personnels; la vigilance est donc de mise », souligne Doretta Thompson, chef du développement de la littératie financière à CPA Canada.

« Et comme nos activités se font de plus en plus en ligne depuis le début de la pandémie de COVID-19, il est plus important que jamais d'être sur ses gardes et de protéger ses données confidentielles. »

CPA Canada rappelle ces conseils de base pour faire échec à la fraude :

1. Faites preuve de prudence dans vos activités en ligne

Selon le sondage, plus de la moitié des répondants (52 %) craignent que les entreprises avec lesquelles ils font affaire en ligne soient vulnérables aux cyberattaques. Lorsqu'il est nécessaire de fournir des informations personnelles, il est important de s'assurer qu'on se trouve sur un site Web sécurisé, ce que font déjà 70 % des personnes interrogées. Comment savoir si un site Web est sécurisé? L'icône du cadenas devant l'adresse URL, dans le navigateur Web, est verrouillée.

2. Protégez vos mots de passe

La protection des mots de passe reste un point à améliorer pour de nombreux Canadiens, puisque seulement 51 % des personnes interrogées les mémorisent. Notez qu'il est important de conserver ses mots de passe dans un endroit sûr et de déchiqueter les documents contenant des informations personnelles - ce que 75 % des participants au sondage disent faire.

3. Ne répondez pas aux appels ni aux textos provenant de numéros inconnus

Comme la fraude par télémarketing est un des méfaits les plus courants, il est important de filtrer les appels et les textos provenant de numéros inconnus. Dans le sondage, 38 % des répondants ont déclaré avoir déjà répondu à un appel provenant d'un numéro inconnu. Les messages textes sont beaucoup plus faciles à filtrer, si bien que seulement 11 % des personnes sondées ont dit avoir déjà répondu à des messages provenant de numéros douteux.

4. Vérifiez vos opérations bancaires et vos relevés de carte de crédit Il est important de vérifier au moins une fois par mois vos opérations bancaires et vos relevés de carte de crédit, pour déceler d'éventuelles activités illégitimes. Même si 8 répondants sur 10 (82 %) examinent chaque mois l'historique de leurs opérations, seuls 39 % ont mis en place des alertes par texto ou courriel pour signaler les opérations bancaires et les achats par carte de crédit, une mesure qui contribue à détecter immédiatement les activités frauduleuses.

Méthodologie

Le Sondage sur la fraude 2021 de CPA Canada a été mené en ligne à l'échelle nationale par Nielsen entre le 19 et le 28 janvier 2021, auprès d'un échantillon aléatoire de 2 014 Canadiens de 18 ans ou plus faisant partie du panel de la maison de sondage.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.