Publicité

2 août 2021 - 15:00

Possession de cannabis en vue d'en faire le trafic

Arrestation d'un individu pour conduite avec la capacité affaiblie et possession de cannabis

Par Catherine Deveault

Le lundi 26 juillet, peu après 18 :30, les patrouilleurs du poste de la Rivière-du-Nord sont en patrouille dans la municipalité de St-Sophie. Un appel est logé pour un individu qui dort sur le siège conducteur de son véhicule dans le stationnement d’une station-service du boulevard Sainte-Sophie.  

Lors de l’interpellation du conducteur qui dort derrière le volant, les agents constatent rapidement que ce dernier est sous l’influence d’alcool et de drogue.L’homme dans la quarantaine est rapidement placé en état d’arrestation pour conduite avec la capacité affaiblie.

Suite à l’arrestation de ce dernier, les policiers procèdent à la saisie de plus de 570g de Cannabis séché ainsi qu’à un montant de plus de 5700$ en argent canadien dans l’habitacle du véhicule. Le suspect est conduit au poste de police afin d’effectuer le prélèvement des échantillons d’haleine à l’aide de l’éthylomètre. Les résultats ont révélé un taux d’alcoolémie près du triple de la limite permise par la Loi.

Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours relativement à cette infraction et son véhicule a été saisi pour une durée de 30 jours. Le suspect a été libéré, il pourrait faire face à des accusations de conduite avec la capacité affaiblie et de possession en vue d’en faire le trafic. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.