Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mai 2018 - 10:00 | Mis à jour : 13:49

Les étudiants du Collège Lionel-Groulx tiendront leur Marché horticole annuel

Le Collège Lionel-Groulx est heureux de convier la population à son Marché horticole annuel, les 17 et 18 mai, près du rondpoint de la rue Saint-Louis, à Sainte-Thérèse, pour se procurer les plants horticoles cultivés par ses étudiants.

Projet intégré à la pédagogie des programmes, cet événement est l’ultime étape avant l’obtention du diplôme pour les finissants en Technologie de la production horticole et de l’environnement. Leur formation leur a permis de cultiver une centaine de variétés de plantes et concevoir dans son entièreté un programme de culture, du semis à sa mise en marché, qu’ils ont présenté lors d’une conférence horticole, le 9 mai dernier.

C’est ainsi que le public pourra se procurer une sélection de graminées ornementales ou de piments forts, plantes comestibles médicinales, plantes olfactives, plants d’épices exotiques (gingembre, curcuma), arbustes tropicaux, plantes grasses et cactus.

Avec la participation des étudiants de Gestion et technologies d’entreprise agricole, l’événement se déroulera sous le chapiteau installé sur le terrain du collège le jeudi 17 mai, de 8 h à 20 h, et le vendredi 18 mai, de 8 h à 18 h. Encore cette année, le Marché proposera des produits du terroir fabriqués par des artisans locaux ainsi que la participation d’un camion de rue.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.