Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2018 - 14:42 | Mis à jour : 15:16

Pourquoi une assurance auto pas chère n’est pas toujours la meilleure option ?

Par Salle des nouvelles

Pourquoi une assurance auto pas chère n’est pas toujours la meilleure option?

Il est important que votre assurance auto soit taillée sur mesure pour vous et votre situation unique. Vous pourriez finir par payer beaucoup trop cher pour votre assurance, que cela signifie payer pour des protections dont vous n’avez pas besoin, payer des primes mensuelles trop élevées ou payer d’énormes franchises au moment de faire une réclamation. Mais gardez cela en tête : vous ne voulez pas payer trop peu cher non plus.

Voici quelques problématiques que peut entraîner une assurance auto pas chère :

  • Une couverture insuffisante : une compagnie d’assurance moins chère peut parfois offrir des couvertures moins complètes incluant des protections peu adaptées à votre style de vie. Évidemment, il leur faut rencontrer les normes provinciales et nationales, mais lorsque vient le moment de faire une réclamation, la couverture peut se révéler trop juste et vous obliger à payer pour une partie des dommages. Bref, une assurance trop abordable pourrait finir par vous coûter plus cher au final.
  • Des franchises plus élevées : parfois, pour économiser de l’argent sur l’assurance auto, il est possible de choisir une franchise plus élevée en échange d’une prime mensuelle moins chère. Le problème avec ce genre de pratique, c’est qu’au moment de la réclamation, ce que vous avez économisé sur une base mensuelle pourrait ne pas peser très lourd dans la balance quand vient le temps de payer votre franchise.
  • Une assurance moins fiable : il arrive que des assurances moins chères le soient parce qu’elles sont simplement moins fiables ou imprévisibles. Ce genre de choses peut être difficile à cerner dès la soumission, mais si vous vous retrouvez devant un prix beaucoup plus bas que ceux proposés par la concurrence, renseignez-vous sur le processus de réclamation et le taux de résolution de celles-ci. Des réclamations laborieuses ou très longues à régler, ou encore refusées sans raison valable peuvent être le pendant négatif d’une prime d’assurance auto pas chère.
  • Des conditions générales défavorables : une assurance trop abordable vient parfois avec des conséquences imprévues. Les conditions générales sont l’endroit rêvé où cacher des modalités contraignantes; par exemple, devoir faire réparer votre voiture dans des garages spécifiques (dont aucun ne se trouve près de chez vous et qui, comble de malchance, n’offrent pas de service de voiture de service). Cela peut se traduire par des réparations de qualité discutable, et par des problématiques de transport à vous donner la migraine.

 

Alors, de quel genre d’assurance auto ai-je besoin?

Choisir une assurance auto est une décision importante qui ne devrait pas être prise à la légère. C’est pourquoi il n’y a pas qu’une bonne réponse à cette interrogation. Pour commencer, il y a quelques questions préliminaires à vous poser pour définir précisément vos besoins. Une fois que vous saurez de quels types de protection vous avez besoin, vous serez plus à même de prendre une décision éclairée sur l’ensemble de votre couverture d’assurance auto.

  • Permettez-vous à d’autres personnes de conduire votre véhicule?

Si oui, assurez-vous qu’elles soient protégées aussi! Plusieurs options d’assurance voiture vous sont offertes pour prendre en charge des conducteurs secondaires sur votre police, question dont les dommages potentiels causés par ceux-ci soient couverts, et que vous ne vous retrouviez pas à devoir payer des indemnités pour réparer les pots cassés de vos invités.

  • Prenez-vous souvent des passagers?

Si c’est le cas, votre police d’assurance devrait les couvrir aussi en cas d’accident. Si vos passagers sont blessés lors d’un accident de voiture et que votre assurance auto ne couvre pas les passagers, ceux-ci pourraient devoir payer la facture et vous pourriez vous retrouver en cour.

  • Avez-vous un mécanicien ou un garage auquel vous faites confiance?

Si vous avez un mécanicien préféré ou un atelier de réparations qui connaît bien votre voiture, assurez-vous de pouvoir faire réaliser vos réparations au garage de votre choix. Un bon mécanicien auquel vous faites confiance est une ressource précieuse pour votre paix d’esprit, et il serait dommage de vous en priver.

  • Est-ce que votre voiture est modifiée?

Il se peut qu’une voiture modifiée ne soit plus admissible à certaines couvertures d’assurance auto, ou alors que les pièces modifiées soient exclues des protections. Il est crucial que votre assureur soit mis au courant de telles modifications, afin de vous éviter de mauvaises surprises au moment de réclamer. Si vous n’avertissez pas votre fournisseur d’assurance voiture, vous pourriez devoir débourser une partie des coûts de réparation de votre poche.

 

J’espère qu’après avoir lu ceci, vous vous sentez plus apte à prendre une décision éclairée, et plus au fait de vos attentes quant à votre couverture d’assurance auto. Au bout du compte, le régime d’assurance vraiment pas cher est celui qui vous fait économiser quand vous en avez vraiment besoin, et pas nécessairement celui qui vous offre la prime la moins élevée.

Les accidents arrivent, c’est pourquoi l’assurance existe. Alors attention de ne pas vous retrouver à payer le gros prix lors d’une réclamation simplement parce que vous avez trop voulu économiser au moment de souscrire!

Pour ma part, c’est un pari que je n’étais pas prêt à prendre. Je fais actuellement affaire avec Intact pour mon assurance auto. Après avoir comparé plusieurs assureurs, c’est eux qui m’offraient le meilleur rapport protections/prix.

Bref, si vous ne devez retenir qu’une chose de cet article, c’est que le choix vous appartient et qu’une assurance auto n’est pas une one size fits all. Choisissez un assureur avec lequel vous êtes confortable et qui répond à vos attentes, sans vous ruiner.


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.