Publicité

14 octobre 2014 - 17:00 | Mis à jour : 17:14

Élection fédérale de 2015: Alain Giguère choisit Thérèse-De Blainville

Eric Mondou

Par Eric Mondou, Journaliste

Twitter Eric Mondou

En 2015, le député de Marc-Aurèle-Fortin, Alain Giguère, sera candidat du NPD pour une 9e campagne électorale et consacrera tous ses efforts pour être élu dans la nouvelle circonscription de Thérèse-De Blainville. 

C’est ce qu’a confirmé le député néo-démocrate lors d’un entretien avec l’Écho de la Rive-Nord. Ainsi, Alain Giguère fait le choix de laisser pour la prochaine élection la partie lavalloise de son comté actuel, qui représente environ 50 % de ses électeurs.

« J’ai dû y réfléchir. Cela n’a pas été une décision facile. Mais il y a tellement de beaux défis dans Thérèse-De Blainville », a expliqué celui qui milite au sein du NPD depuis près de 40 ans.

Élu lors de la vague orange le 2 mai 2011, Alain Giguère s’est dit très enthousiaste à l’idée de représenter une circonscription qu’il considère axée comme nulle autre sur le développement économique.

« Thérèse-De Blainville, c’est une pépinière pour les PME d’avenir. L’autoroute 15, à la hauteur de la couronne nord, c’est la voie du futur au niveau du développement économique », a-t-il mentionné.

Avocat fiscaliste de formation, Alain Giguère en sera à sa 9e campagne électorale à titre de candidat du NPD.  C’est parce qu’il estime « qu’il reste plusieurs choses intéressantes à bâtir » qu’il souhaite replonger de nouveau dans l’aventure électorale.

Redécoupage électoral

La croissance démographique observée à Laval et sur la couronne nord forcera le redécoupage électoral de la plupart des circonscriptions de la région, dont celle de Marc-Aurèle-Fortin, qu’Alain Giguère représente depuis 2011.

Pour l’élection prévue à l’automne 2015, les villes de Bois-des-Filion, Lorraine et Sainte-Thérèse formeront avec Blainville, qui se trouve actuellement dans le comté de Terrebonne-Blainville, la nouvelle circonscription de Thérèse-De Blainville.

Les électeurs de Rosemère passeront quant à eux dans Rivière-des-Mille-Îles alors que la partie lavalloise de Marc-Aurèle-Fortin restera dans cette même circonscription.

Pour Alain Giguère, la scission de Marc-Aurèle-Fortin entre Laval et la Rive-Nord est tout à fait logique. 

« Marc-Aurèle-Fortin, c’est comme deux comtés. Deux comtés qui sont fort différents et qui collaborent peu ensemble. C’est très bizarrement découpé », a-t-il indiqué.

Investiture

Avant de devenir candidat officiel du NPD dans Thérèse-De Blainville, Alain Giguère doit tout d’abord y remporter l’investiture du parti, ce qui ne l’inquiète toutefois guère.

La confirmation de sa candidature devrait selon lui être officialisée d’ici Noël.

Alain Giguère en sera à sa neuvième campagne électorale. Il a été candidat du NPD dans toutes les élections fédérales depuis 1984, sauf celle de 1988, où il avait fait un petit saut en politique provinciale à titre de candidat du défunt NPD-Québec.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.