Publicité
6 mai 2019 - 13:12 | Mis à jour : 13:23

2 mai 2019

Grand rassemblement et cocktail de financement conservateur des Basses-Laurentides

À moins de six mois des élections fédérales, les associations du Parti conservateur du Canada des circonscriptions de Rivière-des-Mille-Îles, Thérèse-de-Blainville et Mirabel  ont tenu un grand rassemblement et cocktail de financement en appui à la campagne de leurs candidats Maikel Mikhael, Marie Claude Fournier et François Desrochers.  Cette soirée donne ainsi le coup d’envoi à la campagne des candidats conservateurs des Basses-Laurentides.

Ayant réuni près de 200 dignitaires, invités et partisans à l’Hôtel Impéria le 2 mai dernier, le cocktail- bénéfice s’est déroulé en présence de l’Honorable Claude Carignan, C.P. sénateur, M. Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska et lieutenant politique québécois du chef Andrew Scheer, M. Richard Martel, député de Chicoutimi—Le Fjord.

« L’enthousiasme et l’implication exemplaire des partisans conservateurs contribuent certainement à la forte mobilisation qui a animé ce premier rassemblement, affirme M. Alain Rayes. Lorsque je constate la force de vos organisations, je suis confiant d’assister à une percée conservatrice dans la région des Basses-Laurentides cette année! ».

Les trois candidats conservateurs ont profité de l’occasion pour remercier les nombreux dignitaires, invités et partisans de leur présence à l’événement. La contribution des convives permettra à Maikel Mikhael, Marie Claude Fournier et François Desrochers de rejoindre un plus large éventail d’électeurs des Basses-Laurentides, tout en faisant rayonner les idées et les solutions promues dans le cadre de leur campagne.

« Pour que nos intérêts soient bien défendus, nous devons collectivement nous assurer que le Québec soit représenté significativement au sein du gouvernement conservateur, a ajouté le sénateur Carignan. Il nous faut participer à définir l’avenir et non plus le subir comme c’est le cas actuellement avec le gouvernement Trudeau».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.