Publicité
7 mai 2019 - 13:57 | Mis à jour : 14:04

Élection partielle à St-Colomban

Élection dans le district 2 St-Colomban : Christiane Wilson élue

Par Salle des nouvelles

La candidate Christiane Wilson de l’équipe Ensemble Saint-Colomban a remporté ce dimanche 5 mai, l’élection partielle dans le district 2 avec 61 % des voix, soit 101 votes de plus que Mme Manon Roy (Action citoyenne), seule autre candidate dans la course.

Le nouveau conseil sera ainsi composé d’une majorité de femmes. En effet, Mme Wilson se joindra aux conseillères Isabel Lapointe (district 3), Sandra Mercier (4) et Danielle Deraîche (5), aux côtés du maire Xavier-Antoine Lalande ainsi que des conseillers Étienne Urbain (1) et Dany Beauséjour (6).

Le taux de participation à cette élection a été de 22 %, soit un résultat conforme aux attentes pour une élection partielle municipale. Rappelons que celle-ci a été déclenchée afin de pourvoir le poste de conseiller municipal laissé vacant à la suite de la démission de M. Eric Milot le 7 février dernier.

Résultats en détail

Nom des candidats

Appartenance politique

Nombre de votes

% du vote

Manon Roy

Action citoyenne

174

38,6 %

Christiane Wilson

Ensemble Saint-Colomban

275

61 %

 

• Nombre d’électeurs inscrits : 2 027
• Nombre d’électeurs ayant voté : 451
• Nombre de bulletins valides : 449
• Nombre de bulletins rejetés : 4
• Taux de participation : 22 %

Ces résultats seront définitifs à compter de la proclamation de la candidate élue le 10 mai prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.