Publicité

17 février 2020 - 18:00

Connexion entre trois villes et deux régions

Piste cyclable interrégionale: la Seigneurie des Plaines façonne son image

Par Salle des nouvelles

Un jalon de plus vient d’être franchi dans la réalisation de la piste cyclable La Seigneurie des Plaines alors que les villes de Sainte-Anne-des-Plaines, Blainville et Terrebonne dévoilent la toute première identité visuelle de ce projet interrégional attendu depuis plus d’une décennie. Pour l’occasion, le maire de Sainte-Anne-des-Plaines Guy Charbonneau, le maire de Blainville, Richard Perreault, le maire de Terrebonne, Marc-André Plante ainsi que les élus et employés des villes œuvrant au projet se sont réunis pour dévoiler le premier logotype de la piste.

Le logotype a été développé par Le Marmaillon, la toute nouvelle branche de l’entreprise créative The Bikeshield Protection. S’inscrivant dans une continuité de la piste cyclable du P’tit Train du Nord, la nouvelle image souhaite conserver une certaine harmonie graphique avec le logo de la piste voisine. La couleur vive qui l’anime lui permet de se démarquer dans un environnement naturel et boisé, permettant ainsi de percevoir de manière plus prédominante la signalisation sur la piste, tout en s’harmonisant avec les couleurs naturelles; le rouge brulé rappelant la saison automnale.

Connexion entre trois villes et deux régions

Instigatrice de ce projet porteur pour la vitalité touristique et économique des régions administratives des Laurentides et de Lanaudière, Sainte-Anne-des-Plaines a jeté les bases de cette importante connexion cyclable entre son territoire et celui de ses voisines et partenaires dans le projet, les villes de Blainville et de Terrebonne. Grâce à La Seigneurie des Plaines, le P’tit train du Nord se connectera dorénavant au circuit de la TransTerrebonne. Les cyclistes aguerris et férus de vélotourisme pourront même joindre les réseaux cyclables d’Oka, de l’Outaouais, de la Rive-Sud et même de la Route verte vers le Chemin du Roy traversant les régions de Lanaudière, de la Mauricie et de Québec.

« Le centre urbain de Sainte-Anne-des-Plaines est situé au cœur d’un vaste territoire agricole et d’étendues de forêt, et à la jonction de deux régions au sein desquelles nous avons des ancrages importants. Cette piste nous permet d’incarner d’une certaine manière ce qui nous distingue comme communauté : notre profond respect de notre territoire et de la nature qui nous entoure, et la volonté de favoriser les liens entre nous et les autres », a souligné Guy Charbonneau.

Un projet collectif s’inscrivant dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal

Portée par plusieurs partenaires, la piste cyclable aura pris plus de 18 mois à construire et aura couté 11 800 000 dollars. Cette somme a été financée par les villes de Sainte-Anne-des-Plaines, Blainville et Terrebonne, au prorata du nombre de kilomètres par ville, et par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ainsi que le Gouvernement du Québec, ceux-ci ayant déboursé près de 8 millions de dollars pour la réalisation du projet.

Dans l’objectif de protéger et de mettre en valeur la région métropolitaine de Montréal, « la CMM a choisi de miser sur un projet porteur pour toute la région métropolitaine : la création d’un réseau structuré d’espaces naturels à des fins récréotouristiques. Inspirée du concept de "ceinture verte", la Trame verte et bleue constitue la pierre angulaire de la stratégie environnementale » et crée un véritable corridor écologique.

Quel circuit ?

La piste déploie 21,5 km de réseau cyclable dont 6 km sur le territoire de Blainville, 2 km à Terrebonne et 13 km en sol anneplainois. La Seigneurie des Plaines parcourra le secteur de la grande tourbière à Blainville, surplombera la rivière Mascouche et le ruisseau La Corne et traversera la forêt du fief Sainte-Claire vers Terrebonne en plus de permettre l’accès aux circuits du patrimoine gourmand et bâti mis de l’avant par la MRC Thérèse-De Blainville.

Dans le secteur de Sainte-Anne-des-Plaines, le revêtement de la piste cyclable est totalement asphalté, à l’exception des milieux humides dans les zones boisées, lesquels sont protégés par 20 passerelles en bois traité. Dans le secteur du parc Fauvel, à Blainville, le revêtement est en criblure de pierre, tandis qu’à Terrebonne, le revêtement est en criblure de pierre du côté de Blainville et en asphalte du côté du Rang Ste-Claire à Sainte-Anne-des-Plaines.

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines sera l’hôtesse de l’ouverture officielle de cette nouvelle piste cyclable interrégionale, dont le lancement se tiendra au Chalet des Érables, le dimanche 14 juin. Une programmation festive sera proposée pour toute la famille.

 

Sur la photo, de gauche à droite: Maxime Thérien, directeur des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire à Sainte-Anne-des-Plaines; Gabriel Hudon, conseiller en recherche à la communauté métropolitaine de Montréal (CMM); Marc-André Plante, maire de Terrebonne; Éric Lépine, responsable de l’environnement à Blainville; Julie Boivin, vice-mairesse à Sainte-Anne-des-Plaines; Patrick Brunette, directeur du service des loisirs, culture, bibliothèque et vie communautaire à Blainville; Richard Perreault, maire de Blainville; Denys Gagnon, conseiller municipal à Sainte-Anne-des-Plaines; Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines et Pierre Berthiaume, conseiller municipal à Sainte-Anne-des-Plaines.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.