Publicité

18 mai 2020 - 09:00

En l'honneur de la Rébellion de 1837-1838

« D’hier à aujourd’hui, nous sommes toujours patriotes! » - Louise Chabot

Par Salle des nouvelles

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, tient à souligner la Journée nationale des patriotes. C’est à l’initiative du premier ministre Bernard Landry que cette journée a été désignée officiellement en 2002 pour commémorer la Rébellion de 1837-1838.

« L’histoire des patriotes, et plus particulièrement les événements de 1837-1838, est une des périodes fortes de notre histoire nationale. Les noms de Papineau, De Lorimier, Chénier, les frères Nelson, sont autant de noms qui résonnent dans notre mémoire. Le combat des patriotes en est un pour l’indépendance, la liberté et la démocratie. Encore aujourd’hui, ces idéaux sont au cœur des revendications du mouvement souverainiste. Nous sommes un peuple qui n’a jamais renoncé à s’affirmer. D’hier à aujourd’hui, nous sommes toujours patriotes! », déclare la députée.

En raison de la pandémie, les activités pour souligner la Journée nationale des patriotes sont annulées. La députée invite toutefois les citoyennes et les citoyens de Thérèse-De Blainville à afficher les couleurs des patriotes et à souligner cette journée à leur façon.

« L’histoire du Québec est riche en événements et en personnalités inspirantes. Les rébellions de 1837-1838 ont eu des conséquences importantes sur notre avenir politique. J’invite les gens à poser un geste pour souligner cette journée. De mon côté, le drapeau des patriotes va être hissé devant le bureau de circonscription », a ajouté Louise Chabot.

Saviez-vous que?

Le 10 avril 1834, une assemblée patriote se tient dans Sainte-Thérèse de Blainville, qui fait alors partie du comté de Terrebonne. Cette assemblée, dont la participation est évaluée à 250-300 personnes, va appuyer les 92 résolutions de Papineau et l’envoi d’une pétition au gouvernement britannique. Le refus des demandes formulées par Papineau et le Parti patriote sera le début d’une escalade qui va culminer avec les événements de 1837-1838. La région est d’ailleurs le théâtre de l’un des affrontements majeurs de l’époque, la bataille de Saint-Eustache, qui s’est déroulée le 14 décembre 1837.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.