Publicité

16 juillet 2020 - 06:00

Décisions municipales

Le conseil municipal blainvillois adopte le plan d’immobilisations 2021-2022-2023

Par Salle des nouvelles

Afin d’accélérer les divers projets d’immobilisations en 2021 et pour contribuer à la stimulation de l’économie, le conseil municipal a adopté hier, en séance extraordinaire, le Plan triennal d’immobilisations 2021-2022-2023 qui contient des investissements totalisant 23,1 M$ en 2021. Toutefois, des subventions gouvernementales applicables à certains travaux permettront de réduire ce coût à 9,6 M$.

« Habituellement, nous adoptons le Plan d’immobilisations en même temps que le budget en décembre. Comme nous voulons être certains de démarrer les travaux dès la fonte des neiges et de débuter rapidement le processus d’appels d’offres publiques, nous prenons de l’avance cette année. Plusieurs projets concernent la restauration de parcs et espaces verts, la réfection des chaussées et la phase 2 des travaux de stabilisation
des zones de contraintes relatives aux glissements de terrain. De plus, nous donnerons un coup de main à l’économie en préparant ces travaux dès maintenant
», a soutenu le maire Richard Perreault.

Programme d’amélioration des parcs et espaces verts: 1,7 M$ prévus

« En 2021, notre administration investira près de 1,7 M$ pour restaurer des parcs et espaces verts, dont 500 000$ au parc Félix-Leclerc pour le remplacement de modules de jeux et d’équipements ainsi que l’ajout d’arbres et de plantes et le pavage de surfaces », a mentionné le président de la commission des travaux publics, des infrastructures et des services techniques, Stéphane Dufour.

Aussi, le plan-concept du parc Henri-Dunant sera revu en fonction des installations existantes.

Des jets d’eau seront également aménagés au Parc équestre et l’éclairage des terrains de tennis sera amélioré pour les parcs équestre, Blainville, des Hirondelles et Fontainebleau selon les résultats du projet pilote qui consiste à expérimenter un nouvel éclairage sur deux terrains de tennis du parc Blainville en 2020.

Un programme de réfection de chaussées de 4,3 M$

La Ville de Blainville procédera également à des travaux de réfection des chaussées pour un total de 4,3 M$, dont le boulevard de Chambéry qui sera complété.

Un montant de 1,2 M$ alloué à la qualité de vie des citoyens

Un montant de 1 250 000$ sera investi pour améliorer la qualité de vie des citoyens et la qualité des services municipaux. Des travaux d’entretien et de mise aux normes seront effectués dans le cadre du Plan directeur de maintien d’actifs de bâtiments.

Des modifications et améliorations seront apportées dans les édifices
municipaux et des sommes seront consenties au programme annuel de remplacement du réseau d’éclairage décoratif.

Sécurité : stabilisation des talus

Le volet sécurité comporte des investissements de 13,2 M$, dont 12 M$ pour la stabilisation des talus dans les zones de contraintes relatives aux glissements de terrain.

« Ces travaux feront l’objet de remboursements du gouvernement du Québec, ce qui atténuera la facture pour les contribuables concernés. De plus, ils feront en sorte de retirer un certain nombre d’habitations des zones de contraintes établies par le gouvernement du Québec », a spécifié la vice-présidente de la commission des travaux publics, des infrastructures et des services techniques, Marie-Claude Collin.

Infrastructures d’eau: 2,5 M$

Enfin, l’administration municipale consacrera 2,5 M$ aux infrastructures d’eau potable. La Ville procédera notamment à la réhabilitation du réseau d’aqueduc sur le boulevard des Fleurs et les rues connexes.

Des postes de pompage seront également remis à niveau et la Ville préparera les plans et devis pour la construction d’un deuxième réservoir au poste Marcel-Ayotte, un projet prévu en 2022.

« Si on tient compte des subventions que nous recevrons du gouvernement du Québec pour les travaux de stabilisation des talus et pour le remboursement de la taxe d’accise fédérale, le programme d’immobilisations coûtera en réalité moins de 10 M$ aux Blainvilloises et Blainvillois et aura donc un faible impact sur notre endettement, ce qui est une excellente nouvelle. Une fois de plus, notre administration applique une gestion rigoureuse de nos fonds publics et investit dans les services directs à la population, ce qui contribue à faire de Blainville la ville no 1 au Québec pour la qualité de vie », a conclu le maire Richard Perreault.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.