Publicité

6 août 2020 - 17:30 | Mis à jour : 17:32

Circulation

Intersection Charles et Sainte-Marianne: Mirabel déplore le manque de rigueur du MTQ

Par Salle des nouvelles

La Ville de Mirabel tient à dénoncer le manque de rigueur du ministère du Transport (MTQ) pour sécuriser l’intersection de la rue Charles et de la montée Sainte-Marianne, dans le secteur du Domaine-Vert Nord. La Ville a appris il y a quelques heures que le marquage au sol, qui devait être effectué avant l'installation des panneaux d'arrêt à l'intersection, sera réalisé ce soir.

Le 4 août dernier, après avoir affiché sur les lieux quelques semaines avant, qu’un arrêt allait être installé le 4 août, des panneaux d’arrêt ont été effectivement installés à cette intersection jugée dangereuse.

Des panneaux retirés en un jour

Toutefois, ils ont été retirés une journée après leur mise en place. La Ville de Mirabel juge que cette confusion occasionne un risque additionnel pour les automobilistes.

« La Ville, qui a à cœur d’assumer son devoir de protection des citoyens, juge que le MTQ n’a pas agi de façon diligente alors qu’il a bénéficié d’une période de planification suffisante. Les différentes étapes de sécurisation de cette intersection auraient dû être effectuées plus rigoureusement », a indiqué M. Charbonneau, maire suppléant.

La Ville rappelle que le 30 octobre dernier, le MTQ a mentionné qu’il était ouvert à l’idée d’installer des panneaux d’arrêt à cette intersection. La Ville a donc signalé ses intentions officielles par voie de résolution du conseil municipal en novembre 2019. Le MTQ a signifié le 25 novembre 2019 qu’il procéderait à l’installation desdits panneaux d’arrêt avant l’été.

En revanche, il a fallu patienter jusqu’au début juillet pour que le MTQ informe les automobilistes avec des panneaux d’avertissement d’une nouvelle signalisation à venir – ce qui a été fait pour une journée.

Alors que les panneaux d’arrêt étaient présents, ils ont été retirés le lendemain en raison d’un manque de logistique du MTQ – le marquage étant absent, de même qu’un panneau de signal avancé d’arrêt (avertissement qu’un panneau d’arrêt est à proximité).

La sécurité avant tout

Le fait de retirer les panneaux, alors que certains automobilistes avaient déjà modifié leurs habitudes de conduite à cet endroit, est aussi dangereux que le manque de signalisation, ce que dénonce la Ville de Mirabel. La sécurité des citoyens et des automobilistes doit également être une priorité pour le MTQ.

Par voie de communiqué, la municipalité de Mirabel souligne qu'elle trouve dommage qu’elle ait « dû mettre autant de pression pour obtenir un lieu sécuritaire et qu’elle doive revenir à la charge afin que cette intersection soit sécurisée de façon définitive ».

Le marquage sera réalisé sous peu

À la suite des démarches effectuées auprès du MTQ, la Ville de Mirabel a appris que le marquage au sol, qui devait être effectué avant l'installation des panneaux d'arrêt à l'intersection de la rue Charles et de la montée Sainte-Marianne, sera réalisé ce soir. L'installation de la signalisation pourra ensuite être finalisée dans les meilleurs délais.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.