Publicité

23 décembre 2020 - 08:00

Comité permanent des anciens combattants

Rapport sur les anciens combattants: satisfaction et grandes attentes pour Luc Desilets

Par Salle des nouvelles

Le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc  Desilets et porte-parole du Bloc Québécois pour les anciens combattants, se dit fier de son travail accompli pour les vétéranes et les vétérans au sein du comité permanent des  anciens combattants qui vient de déposer son rapport sur l’étude concernant les arriérés.  

« Nous sommes heureux que plusieurs de nos recommandations figurent au rapport, dont  la 8e qui me tient particulièrement à cœur. Cette dernière propose l’engagement de personnel supplémentaire bilingue et francophone notamment au Québec afin de traiter plus rapidement les dossiers des vétérans francophones. Nous souhaitions que le ministère  des anciens combattants suive cette recommandation et je m’attends à ce que le gouvernement fasse son effort de guerre pour nos anciens combattants », soutient le  député Luc Desilets. 

Rappelons que les délais de traitement des dossiers sont très longs particulièrement pour les dossiers francophones qui prennent presque le double du temps d’attente.

Actuellement, les dossiers anglophones prennent 24 semaines pour être traités  contrairement aux 45 semaines pour les dossiers francophones. Il existe également une inégalité dans le traitement des dossiers des vétéranes qui prennent jusqu’à quatre semaines  de plus que ceux des hommes. 

Le rapport contient 16 recommandations et le député prend ce comité très au sérieux tout  en espérant des changements rapides. Il est possible de consulter le rapport sur le site  Web de Luc Desilets.

« Ce sont de bonnes nouvelles, mais il reste tant à faire concernant les arriérés et je vais  continuer à intervenir, sans relâche, afin de maintenir la pression sur le ministre, le  ministère et le gouvernement », conclut M. Desilets. 

La prochaine étude concernera les mesures de soutien et les services offerts aux aidants  et aux familles des anciens combattants afin de faire ressortir des recommandations et des améliorations qui pourraient y être apportées. 

Le député invite donc ceux qui souhaitent le sensibiliser à une problématique ou un sujet  en lien avec les anciens combattants à le contacter par courriel au [email protected] 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.