X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo avec la présidente Suzanne Roy

L’UMQ lance une campagne sur le respect en démocratie 

durée 06h00
21 janvier 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

En raison de l'intimidation qui se manifeste de plus en plus envers les élus municipaux et la dégradation du climat politique dans de nombreuses municipalités, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) vient de lancer une campagne nationale ayant pour thème La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie.

Pour l’UMQ, le début de l’année est une belle occasion pour lancer cette initiative, compte tenu que 2021 sera un moment fort de la vie démocratique municipale avec les élections du 7 novembre, a indiqué la présidente de l'organisme, Suzanne Roy, lors d'une entrevue vidéo accordée au réseau Néomédia.

« De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élues et élus municipaux, particulièrement sur les médias sociaux. Cela nuit au climat politique dans de nombreuses municipalités. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire. La présence d'opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, on veut, par cette initiative, rappeler que le partage d’idées et la diversité de points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité », a soutenu Mme Roy, qui est aussi mairesse de Sainte-Julie sur la Rive-Sud de Montréal.

En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, la campagne de l’UMQ a pour objectif de donner le goût aux gens de se présenter en politique et de s’investir dans la sphère publique. Pour l’Union, cela passe par la valorisation de la démocratie municipale et la consolidation du lien de confiance qui unit les citoyennes et citoyens à leurs institutions démocratiques.

Au cours des prochaines semaines, les municipalités du Québec seront invitées à adopter une déclaration d’engagement par le biais d’une résolution de leur conseil municipal. « Ce geste est important. On veut prendre soin collectivement de notre démocratie. Rappelons-nous que les élues et élus et les titulaires de charges publiques s’engagent quotidiennement pour le mieux-être de leur population. Il faut favoriser l’engagement politique, et non pas le décourager », a ajouté la présidente de l’UMQ.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Suzanne Roy où il est aussi question de la place des femmes dans l'arène de la politique municipale.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

Mortalité des abeilles: les apiculteurs réclament une aide d’urgence

Les craintes des apiculteurs québécois se sont confirmées. Pour les aider à encaisser le choc d’une mortalité trois fois plus élevée que la moyenne, ils réclament une aide d’urgence du fédéral et du provincial. Les membres des Apiculteurs et des apicultrices du Québec (AADQ) ont enregistré, en moyenne, une mortalité de 60 % dans leurs ruches, a ...