Publicité

10 mars 2021 - 06:00

Fonds d’urgence à l’appui des organismes de vétérans (FUAOV),

Luc Desilets annonce un investissement de 18 474 $

Par Salle des nouvelles

Le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, se réjouit de l’annonce d’un financement pour les filiales de la Légion dans la circonscription.

Cet investissement de 18 474,28 $ a été fait dans le cadre du nouveau Fonds d’urgence à l’appui des organismes de vétérans (FUAOV), ardemment défendus par le député et porte-parole du Bloc Québécois concernant les anciens vétérans, M. Desilets.

« Il est très important pour moi que les filiales de la Légion aient des ressources supplémentaires pour continuer à soutenir les vétéranes, les vétérans et leur famille. Cet investissement contribuera à aider les vétérans qui sont dans le besoin », explique Luc Desilets.

Dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, les filiales de la Légion suivantes ont été sélectionnées pour recevoir un soutien :

La filiale de Saint-Eustache recevra un montant total de 7 041,98 $ ;

La filiale de Sainte-Thérèse recevra un montant total de 11 432,30 $.

« Ceux qui ont porté l’uniforme ont fait d’énormes sacrifices pour notre société. En tant que députée à la Chambre des communes, je souhaite être au service de cette communauté qui est bien présente dans la circonscription », conclut le député.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.