Publicité

15 avril 2021 - 12:00

Les électeurs devront respecter certains critères

Sainte-Thérèse souhaite offrir le vote par correspondance aux 70 ans et plus 

Par Catherine Deveault

Toutes les réactions 1

Lors de la séance du conseil municipal du 6 avril dernier, la Ville de Sainte-Thérèse a adopté une résolution à l’unanimité spécifiant son désir de se prévaloir du vote par correspondance applicable éventuellement aux Thérésiennes et aux Thérésiens inscrits comme électeurs à la liste électorale. 

Cette résolution a été proposée à la suite de l’entrée en vigueur de la Loi visant à faciliter le déroulement de l’élection générale municipale du 7 novembre 2021 dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, sanctionnée le 25 mars dernier à l’Assemblée nationale. Cette loi vise ainsi à protéger la santé des électeurs, des candidats et du personnel électoral et prévoit l’octroi de pouvoirs au Directeur général des élections du Québec  en vue de faciliter le déroulement de l’élection. 

Les électeurs devront respecter les critères suivants :  

• Avoir 70 ans et plus. 

• Présenter des problèmes de santé ou être incapable de se déplacer pour des raisons de santé (incluant les proches aidants domiciliés à la même adresse). 

• Être en isolement ordonné ou recommandé par les autorités de la Santé publique. 

« En vue des élections municipales du 7 novembre prochain, il est important pour la Ville de Sainte Thérèse de tout mettre en place afin de faciliter l’accès au vote pour les électeurs. En contexte de pandémie, le vote par correspondance est une mesure simple et efficace pour assurer la  sécurité des citoyens plus âgés ou vulnérables. Avec le projet de loi no85 (2021, chapitre 8) qui  abonde en ce sens, il était naturel d’indiquer nos intentions dès maintenant », indique madame Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte-Thérèse. 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • pas certain qu'il n'y aura pas de fraude avec un systeme pareil.n'importe qui peut se faire passer pour une autre personne. je suis contre cette stupidité.

    claudette monette - 2021-04-15 12:31