Publicité

23 avril 2021 - 15:00 | Mis à jour : 15:17

Une année record pour le programme d’Emplois d’été

1 625 000 $ et 425 emplois pour les jeunes de Mirabel

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre du programme d’Emplois d’été, Simon Marcil, député de Mirabel, est heureux d’annoncer l’octroi de 1 625 000 $ à 85 projets de la circonscription de Mirabel, qui permettront de créer un total de 425 emplois pour les jeunes.

« Il me fait grand plaisir d’annoncer que pas moins de 1 625 000$ seront versés pour créer 425 emplois locaux pour nos jeunes. Une année record! Depuis des mois, mon équipe et moi-même avons talonné sans relâche le gouvernement fédéral afin qu’il accorde davantage de ressources pour la circonscription. Nous sommes satisfaits de constater que notre travail a porté fruit. Aujourd’hui plus que jamais, il est primordial de soutenir notre jeunesse et les employeurs de notre coin de pays », a souligné Simon Marcil.

Le programme Emplois d’été permet aux organismes sans but lucratif, aux employeurs du secteur public, ainsi qu’aux petites moyennes entreprises, d’embaucher des jeunes âgés de 15 à 30 ans pour l’été. Parmi les enjeux priorisés par le député bloquiste figurent l’agriculture, le soutien aux organismes à but non lucratif, le soutien aux enfants et aux jeunes, la protection de l’environnement et le soutien aux groupes autochtones.

« La pandémie de COVID-19 a eu de profondes répercussions sur les jeunes en quête d’emploi. Les employeurs sont également confrontés à des difficultés en matière de recrutement et d’embauche. Dans ce contexte difficile que nous connaissons, je suis particulièrement soulagé de pouvoir les rassurer : vous ne serez pas en reste cette année! », a ajouté le député de Mirabel.

« Pour bon nombre de nos jeunes, les emplois d’été constituent leur première expérience professionnelle. Ça leur apprend la valeur du leadership, du renforcement des compétences, du travail en équipe et de la résilience. Une première étape inestimable dans le cours d’une vie. Pour la suite, il ne me reste donc qu’à leur souhaiter le meilleur des succès! », a conclu Simon Marcil.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.