Publicité

7 mai 2021 - 09:00 | Mis à jour : 10:13

Des résultats teintés par la pandémie

Dépôt du rapport financier 2020 de la Ville de Boisbriand

Par Catherine Deveault

Conformément à l’exigence de la Loi sur les cités et villes, la mairesse Marlene Cordato a déposé, lors de la séance du conseil municipal du 4 mai 2021, les états financiers de la Ville de Boisbriand. À l’issue de l’exercice 2020, la Ville affiche un excédent de fonctionnement de 9,4 M$.

« Je ne peux que me réjouir de la bonne santé financière de la Ville. Ce surplus nous permettra de poursuivre nos investissements afin de répondre aux besoins et aux attentes de nos citoyens, sans alourdir leur fardeau fiscal », a déclaré la mairesse Marlene Cordato.

Le rapport démontre clairement l’influence de la pandémie sur les résultats financiers. Les revenus supplémentaires de 5,3 M$ s’expliquent principalement par l’octroi d’une aide gouvernementale ainsi que par l’augmentation des revenus de droits de mutation nettement plus forte en raison de la surchauffe du marché immobilier.

Diminution des dépenses

La diminution des dépenses de l’ordre de 4,1 M$ est directement liée à l’interruption de plusieurs activités et à la transformation de la prestation de service en contexte de pandémie. Ce dernier a également forcé le report d’une année de plusieurs projets en planification ou en voie de réalisation.

« Le rapport rend une image fidèle de la situation financière de notre Ville. Malgré toutes les incertitudes et les vagues qui ont marqué l’année 2020, la Ville de Boisbriand a été en mesure de maintenir son offre de service dans le respect des mesures sanitaires. Force est aussi de constater que les attentes des citoyens envers leur Ville sont grandes et diversifiées. Les défis auxquels nous sommes confrontés en matière de transition écologique, de changements climatiques et de développement économique, entre autres, sont élevés. Les surplus accumulés devront aussi servir à entreprendre et à accélérer ce virage essentiel », a ajouté Mme Cordato.

Mentionnons que l’endettement de l’ensemble des contribuables demeure stable à 81 M$, en baisse de 27,3 M$ depuis 2009, et ce, malgré les investissements pour l’entretien et le maintien des infrastructures. En dix ans, le taux d’endettement s’est nettement amélioré, passant de 4,44 % à 2,01 %.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.