Publicité

30 juin 2021 - 15:00

Il est maire suppléant depuis plus d’un an

Patrick Charbonneau briguera le poste de maire de la Ville de Mirabel

Par Catherine Deveault

Patrick Charbonneau, conseiller municipal depuis 2013 et maire suppléant depuis plus d’un an, briguera le poste de maire avec Action Mirabel, lors des  prochaines élections municipales du 7 novembre 2021.

M. Jean Bouchard, maire en poste et  chef de la formation politique Action Mirabel a récemment informé la population qu’il ne  reviendrait pas pour un prochain mandat dû à des problèmes de santé. 

M. Charbonneau natif de Mirabel (secteur de Saint-Augustin) est diplômé de l’Université de Sherbrooke et termine une formation en gestion des services municipaux de l’Université du Québec à Montréal, se dit privilégié d’avoir pu développer son expérience politique aux côtés de Jean Bouchard. 

« Action Mirabel est un parti qui a su gagner la confiance des citoyens et je suis heureux que toute l’équipe revienne pour assurer une continuité. Je passe le flambeau à Patrick Charbonneau et je n’ai aucun doute sur le leadership pour  piloter les dossiers importants de la Ville de Mirabel » affirme Jean Bouchard, maire de Mirabel 

M. Charbonneau veut que la Ville de Mirabel demeure accueillante et invitante pour les familles qui viennent s’y établir. Il souhaite accroître la fierté des Mirabellois en misant sur le bien-être et la qualité de vie de ceux-ci tout en respectant leur capacité de payer. 

« C’est un honneur pour moi d’avoir fait mes classes auprès de M. Bouchard et d’avoir sa pleine confiance. Il a réalisé de grandes choses pour la Ville, souligne-t-il. Je remercie aussi mes collègues du conseil de ville qui m’ont choisi pour lui succéder. » 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.