X
Rechercher
Publicité

Guerre en Ukraine

Gabriel Ste-Marie et Yves Perron proposent des solutions pour appuyer les Ukrainiens

durée 14h00
2 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Bloc Québécois et les députés bloquistes de Joliette et de Berthier-Maskinongé, Gabriel Ste-Marie et Yves Perron, proposent au gouvernement fédéral des pistes de solutions pour faciliter le processus d’attribution ou de prolongation de visas aux Ukrainiens fuyant le conflit armé déclenché par la Russie.

Dans un esprit de collaboration et de solidarité, le Bloc Québécois suggère au gouvernement deux actions qui peuvent être entreprises immédiatement par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), pour faciliter le séjour ou la venue au pays de milliers d’Ukrainiens.

 « Il s’agit premièrement de prolonger tous les permis et visas temporaires, et deuxièmement, de lever l’obligation d’obtenir un visa de touriste. Les Ukrainiens fuyant le conflit ont besoin d’appui immédiatement. Il est de notre devoir d’agir au plus vite, le gouvernement peut compter sur notre appui en ce sens. Je prends à mon tour la parole pour dénoncer vigoureusement l’attaque de la Russie contre l’Ukraine. Ce qui se passe est terrible. On ne s’attendait pas à sortir d’une pandémie pour rentrer dans un monde en guerre. Nous sommes solidaires avec le peuple ukrainien et de tout cœur avec celui-ci. C’est notre responsabilité de leur venir en aide. La souveraineté des peuples est fondamentale et la paix aussi.», souligne le député de Joliette, Gabriel Ste-Marie, réitérant ainsi l’appui du Bloc Québécois.

Le parti propose donc formellement au gouvernement fédéral d’accorder d’une part, une prolongation de six mois à tous les permis et visas temporaires déjà émis à des citoyens ukrainiens et d’autre part, de lever, pour la durée du conflit, l’obligation d’obtenir un visa de touriste pour les personnes de citoyenneté ukrainienne.

Les députés rappellent que le Bloc Québécois réaffirme également son appui à toute mesure visant à accorder la priorité de traitement aux résidents de l’Ukraine ; à ajouter de nouveaux canaux de communication avec l’IRCC et à traiter en urgence les demandes de passeports et de documents de voyage pour les ressortissants canadiens.

Le député Yves Perron exprime de son côté la nécessité de reconnaissance que nous avons à l’endroit des Ukrainiens. 

 « Le peuple ukrainien et sa communauté du Québec ont tout mon respect. C’est le principe même de démocratie qui est écorché dans cette crise, et nous avons tous le devoir de nous assurer que les Ukrainiens puissent jouir, chez eux, de la liberté et de la paix auxquelles ils aspirent, tant que cela puisse être possible. Je demande aux citoyens de Berthier-Maskinongé qui auraient besoin de support de contacter mon bureau. Dans l’intervalle, nous devons faciliter la venue de ceux et celles qui voudront rejoindre des membres de leur famille établis ici ou qui sont contraints de fuir leur pays et doivent être accueillis. », conclut le député de Berthier-Maskinongé, Yves Perron.

Les députés Ste-Marie et Perron invitent les personnes touchées par la crise en Ukraine et qui auraient besoin de soutien ou d’accompagnement pour elles-mêmes ou leur famille à communiquer avec leur bureau de circonscription.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 19h00

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...

20 mai 2022

Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

20 mai 2022

Près de 1,8 M$ pour la forêt et ses produits dans la MRC de Matawinie

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et députée de Bertrand, Mme  Nadine Girault, sont fières d’annoncer la concrétisation d’une entente de 1 796 355 $ avec la MRC de Matawinie pour créer une économie circulaire autour des produits de la forêt ...