Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Feu vert au projet Bay du Nord

Le Canada plus que jamais un pays pétrolier

durée 16h30
13 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

En donnant le feu vert au projet d’exploitation d’hydrocarbures Bay du Nord, le gouvernement Trudeau continue sa politique d’appui aux industries polluantes et démontre que son Plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2030 est un échec annoncé.

« Le premier geste que ce gouvernement pose, une semaine après avoir déposé son Plan de réduction des émissions, c’est d’approuver Bay du Nord, un projet qui entraînera l’émission de millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère sur plusieurs décennies, sans parler de l’énorme risque écologique de ce projet en milieu marin. », souligne Xavier Barsalou-Duval, député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères.

Le Bloc Québécois dénonce l’entêtement du Canada à vouloir perpétuer, sous mille prétextes, le modèle pétrolier qui est la principale source d’émissions de GES, faisant ainsi preuve d’un laxisme aveugle et d’un déplorable déni environnemental.

« C’est sans doute l’une des pires décisions de ce gouvernement à ce jour et malheureusement, c’est toute la planète qui en écopera. Avec Bay du Nord, le Canada donne le feu vert à plus d’un milliard de barils de pétrole supplémentaires et signe la fin de tous nos espoirs d’atteindre la cible de 1,5 degré qui permettrait de limiter l’ampleur des conséquences climatiques. Les experts du GIEC sont formels : la dépendance au pétrole est une folie qui rend impossible l’atteinte urgente des cibles de réduction de GES. », déplore Xavier Barsalou-Duval, député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères.

« Les Québécois financent le quart des subventions à cette industrie en déclin, mais n’en retirent absolument rien. Il est évident pour tout le monde que c’est dans la transition écologique et les énergies propres qu’il faut diriger les investissements et en cela, le Québec est un leader. », conclut le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...