Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet de loi du Bloc Québécois

Pour Louise Chabot, il faut protéger les droits des travailleurs en grève

durée 13h00
31 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Louise Chabot, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Ressources humaines et Développement social, a déposé un projet de loi visant à protéger les droits des travailleurs en grève. 

Le projet de loi bloquiste modifierait le Code canadien du travail pour y inclure des dispositions érigeant en infraction le fait pour un employeur d’embaucher des travailleurs de remplacement pour remplir les fonctions d’employés en grève ou en lock-out.

Le Bloc Québécois est déterminé à ce qu’Ottawa emboîte le pas au Québec et dote enfin le Code canadien du travail de mesures anti-briseurs de grève.

« La loi adoptée par le Québec en 1977 a fait ses preuves et ses bénéfices sont largement reconnus, tant par les parties syndicales que patronales. », soutient Louise Chabot. « Le recours aux travailleurs de remplacement par l’employeur vient considérablement affaiblir l’ultime moyen de pression que constitue la grève pour les travailleurs qui s’y résignent pour faire avancer leurs conditions de travail. », précise la députée bloquiste.

Le projet de loi porté par madame Chabot assurera à tous les travailleurs d’être protégé en cas de grève ou de lock-out, qu’ils soient régis par le Code du travail du Québec ou celui du fédéral.

« Ce n’est pas un hasard si les conflits de travail sont en moyenne deux fois plus longs sous le code fédéral que sous celui du Québec Le recours aux travailleurs de remplacement lors d’une grève ou d’un lock-out contribue à rehausser la tension entre les parties plutôt qu’à susciter le déblocage d’une négociation. Il est temps que le fédéral se mette au diapason de meilleures pratiques en matière d’encadrement du travail. Le Bloc Québécois entend lui en fournir l’occasion avec ce projet de loi. », conclut la porte-parole du Bloc Québécois en matière de Ressources humaines, Louise Chabot.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

durée Hier 17h00

Hausse de la pension pour tous les aînés : une étape cruciale est franchie

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi du Bloc Québécois visant à hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés à compter de 65 ans, ait franchi une nouvelle étape charnière alors qu’il a été adopté à l’unanimité en ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...