Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Citoyenneté

Sondage: 56 % des Canadiens sont opposés au serment d'allégeance à la reine

durée 13h00
28 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Plus de la moitié des Canadiens, 56 %, ne croient pas en la nécessité de prêter serment d'allégeance à la reine, selon un sondage Léger réalisé pour l'Association d'études canadiennes.

Les nouveaux Canadiens doivent prêter serment à la monarchie lors des cérémonies de citoyenneté, y compris de s’engager à «être fidèle et à porter une véritable allégeance à Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, ses héritiers et successeurs».

Jack Jedwab, président de l'Association d'études canadiennes, croit que la plupart des personnes nées au Canada ignorent probablement que les nouveaux Canadiens devaient prêter serment pour être fidèles à la famille royale.

Ce serment est la dernière étape pour devenir citoyen canadien. Des cérémonies ont lieu partout au pays, avec des cérémonies spéciales le jour de la Fête du Canada.

Les nouveaux Canadiens doivent également promettre de respecter fidèlement les lois du Canada.

Le sondage mené auprès de 2118 personnes plus tôt en juin laisse aussi voir que les Canadiens sont divisés dans leur vision de la monarchie dans son ensemble; 40 % y voient du positif et 40 % la perçoivent négativement.

Les répondants très favorables à la monarchie étaient plus susceptibles d'approuver le serment d'allégeance. Soixante pour cent des hommes et 52 % des femmes qui ont participé à l'enquête ont répondu non. L'opposition était plus forte chez les Canadiens de 18 à 34 ans que chez ceux âgés de plus de 55 ans.

Près des trois quarts des Québécois s’opposent au serment, comparativement à seulement 47 % en Alberta.

Le Canada est une monarchie constitutionnelle, avec la reine comme chef d'État. Toute modification du statut de la reine ou de ses représentants au Canada nécessiterait le consentement unanime de la Chambre des communes, du Sénat et des assemblées législatives provinciales.

Plus tôt ce mois-ci, la reine a célébré son jubilé de platine avec des célébrations au Canada, au Royaume-Uni et dans tout le Commonwealth. Elle est montée sur le trône à l’âge de 27 ans, en 1952.

Marie Woolf, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...

1 décembre 2022

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...

30 novembre 2022

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...