Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pas de second mandat

La ministre Nadine Girault cesse temporairement ses activités pour des raisons de santé

durée 16h00
13 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La députée de Bertrand, Madame Nadine Girault, annonce aujourd’hui qu’elle ne sollicitera pas un second mandat l’automne prochain pour des raisons de santé.

À la suite de son élection en octobre 2018, Mme Girault a été nommée ministre des Relations internationales et de la Francophonie puis ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (juin 2020 à novembre 2021).

Sa principale fierté sera d’avoir effectué un important virage économique au sein des délégations du Québec à l’étranger.

« Avec huit nouvelles nominations de chefs de poste, des gens avec des profils très intéressants provenant des milieux des finances et des affaires, ainsi que la création de l’institut de la diplomatie, nous assurons au Québec une présence crédible, cohérente et forte partout dans le monde », a déclaré la députée de Bertrand.

Mme Girault est également très fière d’avoir nommé plusieurs femmes avec de riches bagages professionnels pour représenter le Québec à l’étranger.

« Nous avons atteint la zone paritaire au sein de nos délégations. La diplomatie a souvent été évoquée comme un domaine d’hommes. C’était un point d’honneur pour moi de renverser cette idée ».

La députée de Bertrand, aussi ministre responsable des Laurentides pendant son mandat, se réjouit des investissements historiques qui ont été faits dans la région dans plusieurs domaines, notamment les infrastructures en santé, en éducation, en culture et en transports.

De sincères remerciements aux citoyens de Bertrand 

Mme Girault souhaite remercier les citoyens de la circonscription de Bertrand, autant ceux dans Lanaudière que des Laurentides, pour leur confiance.

« Ce fut un honneur pour moi de vous représenter à l’Assemblée nationale du Québec. Je suis heureuse d’avoir pu entretenir une aussi belle proximité avec vous toutes et tous ».

La députée affirme que sa principale motivation au cours des quatre dernières années a été d’améliorer la qualité de vie de la population qu’elle représentait.

Plusieurs projets en ce sens ont été réalisés ou sont en voie de l’être, notamment dans les écoles, les centres de la petite enfance et la maison des aînés de Ste-Agathe des Monts.

Amoureuse des grands espaces, raison pour laquelle elle a choisi de s’établir dans la région, Mme Girault a aussi milité pour que les Laurentides bénéficient d’investissements significatifs dans les sentiers de plein air, les sports et loisirs ainsi qu’aux organismes culturels. 

« Nadine est une femme passionnée, prête à tout pour le Québec. Le virage économique qu’elle a piloté dans les délégations du Québec à l’international en est un bon exemple. En mettant de l’avant l’économie du Québec, elle a su laisser sa marque pour les années à venir. Je suis très fier d’avoir pu compter sur elle dans mon équipe », a commenté le Premier ministre du Québec, François Legault.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...