Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Nouvelle campagne de vaccination massive

durée 15h45
16 août 2022
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Entouré du directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, de son ministre de la Santé, Christian Dubé et de la présidente du Comité d’immunisation du Québec (CIQ), Caroline Quach, le premier ministre du Québec, François Legault, a lancé ce mardi une nouvelle campagne de vaccination massive contre la COVID-19.

Si les résidents des CHSLD et des résidences privées pour ainés peuvent bénéficier depuis lundi de cette nouvelle dose de vaccin, la vaccination sera ouverte aux personnes de 60 ans et plus, dès le 22 août. Quant à la population en général, soit les 18 ans et plus, il faudra patienter jusqu’au 29 août.

L’approche de la rentrée scolaire où les contacts seront plus importants et où les activités intérieures seront plus fréquentes expliquerait pourquoi les autorités sanitaires ont choisi de lancer cette nouvelle campagne à ce moment-ci.

« La COVID est toujours là, c’est important de le dire », a souligné, en ouverture de point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault. « Si ça fait plus de cinq mois que vous avez eu votre dernier vaccin, c’est important d’aller chercher votre dose de rappel », a martelé le premier ministre.

« Je vous demande de le faire pour trois raisons: pour vous, pour les personnes vulnérables dans votre entourage et pour le personnel du réseau de la santé », a-t-il ajouté.

300 000 vaccins par semaine

Questionné sur la capacité de vaccination, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre que le réseau est prêt pour cette nouvelle campagne.

« On a la capacité de vacciner tout le monde qui veut se faire vacciner et on a, en termes de vaccin, tout ce qu’il faut aussi », a-t-il souligné en ajoutant que la campagne permettra de vacciner jusqu’à 300 000 personnes par semaine et qu’environ 150 cliniques de vaccination seront mises en place. Soulignons que les cliniques mobiles et les pharmacies seront aussi mises à contribution pour cette nouvelle offensive contre le virus.

« Je dirais qu’à la différence des campagnes précédentes, il y a deux facteurs qui changent la donne. Il y a plusieurs personnes qui ont eu la COVID, et deuxièmement, on est plus en mesure maintenant de prévoir les opérations», a exposé le ministre.

Nouveaux vaccins

Bien que Moderna ait annoncé travailler sur un nouvel antidote ciblant principalement le variant Omnicron, le ministre de la Santé déconseille aux Québécois d’attendre avant d’aller chercher leur dose de rappel.

« Il n’y a pas encore de détails de quand on va avoir l’approbation de Santé Canada, le nombre de vaccins qui va être disponible. Si vous êtes dû maintenant, prenez le vaccin qui est disponible », a imploré le ministre Dubé.

Rappelons qu’à ce jour, aucun vaccin à effets longue durée n’a été mis au point, ce pour quoi la santé publique recommande une dose de rappel tous les cinq mois.

À ce sujet, la présidente de la CIQ, Caroline Quach a tenu à rappeler que les vaccins actuellement disponibles ne sont pas administrés pour éviter de contracter la COVID, mais bien pour prévenir les complications graves et les décès dus au virus.

« Pensons à être proactifs. Si on le fait comme il faut, nous serons capables de limiter les impacts d’une éventuelle 8e vague », a ajouté le ministre de la Santé.

Pas de nouvelles mesures

Finalement, le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau a réitéré qu’à ce jour, il n’est pas question de ramener des mesures obligatoires tel que le port du masque ou le passeport vaccinal.

« Tous les indices démontrent une diminution de la 7e vague et en ce moment, aucun nouveau variant ne s’est installé au Québec. On suit la situation de très près, mais on ne connait pas l’avenir. Par contre, avec ce que l’on voit, il n’y a aucun motif qui justifierait d’ajouter des mesures », a-t-il laissé savoir.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

28 septembre 2022

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

27 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...