Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ressources énergétiques

Hydro-Québec évalue la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2

durée 12h00
10 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Hydro-Québec évalue actuellement la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2, à Bécancour, alors que la demande d’électricité augmente au Québec. 

La nouvelle, d’abord rapportée par le Journal de Montréal, a été confirmée à La Presse Canadienne par la société d’État, par courriel. 

«Concernant la centrale Gentilly-2, une évaluation de l’état actuel de la centrale est en cours, afin d’évaluer nos options et d’alimenter nos réflexions sur l’offre énergétique future du Québec», a indiqué l’équipe des communications d’Hydro-Québec. 

Le nouveau PDG de l'organisation, Michel Sabia, «a déjà affirmé avoir l'esprit ouvert, compte tenu de ce contexte de forte croissance de la demande», a aussi souligné la société d'État. 

L’organisation affirme aussi par courriel que la demande d’électricité propre «augmentera de manière très significative» dans le but de décarboner l’économie du Québec, et qu’il s’agit d’«un défi immense». Hydro-Québec estime qu’il est «irresponsable» d’exclure certaines filières énergétiques à l’heure actuelle, comme le nucléaire. 

En 2012, le gouvernement péquiste de Pauline Marois avait accepté la recommandation d’Hydro-Québec de fermer la centrale nucléaire de Gentilly-2, notamment en raison des coûts importants reliés à la réfection de la centrale. La centrale, d’une puissance de 675 mégawatts, avait été mise en service en 1983. 

Les travaux liés au déclassement de la centrale devaient s’échelonner jusqu’en 2064. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La candidate à l'investiture démocrate Kamala Harris a des liens avec le Canada

Le président américain Joe Biden se retire de son poste de candidat démocrate aux élections américaines de novembre et apporte son soutien à la vice-présidente Kamala Harris, diplômée d'une école secondaire de Westmount, qui a passé plusieurs années dans la métropole québécoise. Voici ce qu'il faut savoir sur ses relations avec le ...

18 juillet 2024

Alerte: le ministre du Travail, Seamus O'Regan, quitte le cabinet

Le ministre du Travail et des Aînés, Seamus O'Regan, quitte le cabinet de Justin Trudeau et ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales, selon deux sources bien au fait de la situation. Le ministre de 53 ans a été élu au Parlement en 2015 et fait partie du cabinet depuis 2017. Il a été à la tête de plusieurs ministères. Plus de ...

18 juillet 2024

Réalité augmentée : Deux projets du CSSMI rayonnent à travers le Québec

L’année dernière, deux groupes d’élèves ont eu la chance de vivre un processus créatif innovant grâce à de merveilleux projets pédagonumériques dans deux écoles primaires du Centre de services scolaire des Mille-Îles (CSSMI): école Val-des-Ormes et école Curé-Paquin. La réalité augmentée a permis de mettre en lumière le potentiel du numérique ...