Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations publiques

Les syndiqués du privé n'accepteraient pas 10,3 % sur 5 ans, disent leurs syndicats

durée 15h00
16 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les trois plus grands syndicats du secteur privé au Québec, les Métallos, Unifor et la FTQ-Construction, appuient sans réserve les travailleurs du secteur public, qui refusent 10,3 % d'augmentation sur cinq ans.

Le directeur québécois du syndicat des Métallos, Dominic Lemieux, rapporte que certains de ses syndicats obtiennent une augmentation de 10 %... sur un an, dès la première année de la convention, et non sur cinq ans.

«Les employeurs du privé sont assez allumés pour comprendre que dans le contexte actuel de pénurie de main-d'oeuvre, s'ils veulent garder leurs travailleurs... Il va falloir un moment donné que le gouvernement se réveille», a lancé M. Lemieux en entrevue jeudi.

Au syndicat Unifor aussi, le directeur québécois Daniel Cloutier rapporte que des augmentations de 10,3 % sur cinq ans «seraient impensables compte tenu du contexte actuel marqué par l'inflation».

Et à la FTQ-Construction, Éric Boisjoly trouve «méprisante» l'offre gouvernementale de 10,3 % d'augmentation sur cinq ans.

«Le gouvernement s'en prend à tout le Québec en refusant de reconnaître l'apport inestimable des travailleuses et des travailleurs du secteur public à notre société, alors qu'il accepte de donner 7 millions $ pour faire venir une équipe de hockey américaine à Québec», a critiqué le directeur général de la FTQ-Construction.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des investissements de près de 262 M$ pour des infrastructures routières

La région de Laval reçoit des investissements de 261 950 000 $ dans les réseaux de transport routiers afin de rendre les déplacements plus sécuritaires.  C'est ce qu'a annoncé le ministre responsable de la région de Laval, Christopher Skeete, la députée de Vimont, Valérie Schmaltz, la députée de Laval-des-Rapides, Céline Haytayan, et la députée ...

durée Hier 18h00

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...

durée Hier 11h00

La ville de Lorraine soutient ses organismes locaux

Mardi dernier, le conseil municipal de la Ville de Lorraine remettait près de 3 000 $ en subventions à quatre organismes locaux, afin de les appuyer dans leurs projets. Dans un climat convivial, le conseil municipal échangeait avec les membres des organismes locaux de leurs diverses initiatives. « Nos organismes sont le cœur de notre ville; ils ...