Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Concernant les services aux anglophones

Projet de loi en santé: le ministre Dubé prêt à retirer un amendement controversé

durée 18h00
1 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, est prêt à retirer un amendement controversé de son projet de loi 15 sur le système de santé s’il retire des services aux anglophones. Du même souffle, il a admis qu'il ne comprenait pas le détail de cette modification. 

En point de presse, vendredi, le ministre Dubé a affirmé que son gouvernement avait pris l’engagement qu’il n’y aura pas de changement quant aux services de santé pour la communauté anglophone. 

«On va vérifier avec l'Office québécois de la langue française (OQLF) parce que l'amendement pourrait peut-être être interprété comme un changement possible au statut de certains hôpitaux anglophones. Moi j'ai dit à l'OQLF: ''vous allez m'expliquer qu'est-ce que ça changerait parce que s'il faut le modifier ou l'enlever, on va l'enlever''», a-t-il assuré. 

«The Gazette» rapportait vendredi que le Quebec Community Groups Network condamnait cet amendement qui, selon l'organisation, révoquerait le droit aux services de santé dans une autre langue que le français.

Le projet de loi 15 fait 300 pages et contient près de 1200 articles. Christian Dubé a tout de même dû admettre qu’il ne comprenait pas l’amendement. «On est rendu à 1200 articles. (...) Je l'ai pas compris celui-là. Je n'ai pas compris le détail», a-t-il indiqué. 

Christian Dubé a tenu à dire que «l'opposition fait un très bon travail. Ils ont posé une question et j'ai dit: ''Je vais vérifier''».  

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

durée Hier 14h00

Nomination de Christian Schryburt à la présidence de l’ADGMQ

La Ville de Sainte-Thérèse est heureuse d’annoncer le renouvellement du mandat de son directeur général, M. Christian Schryburt, au poste de président du CA de l'ADGMQ – l’Association des directeurs généraux des municipalités du Québec. La Ville offre ses plus sincères félicitations à M. Schryburt et lui souhaite du succès dans ce second mandat, ...

23 mai 2024

Déception des membres du syndicat des travailleurs de la ville de Mont-Tremblant

Les membres du syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Mont-Tremblant reçoivent durement l’offre d’appauvrissement de l’employeur. Le lundi 13 mai, les membres étaient convoqués en assemblée pour recevoir le rapport de négociation. « Malgré un début hâtif de la négociation en mai 2023, nous constatons que celle-ci avance très ...