Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Concernant les services aux anglophones

Projet de loi en santé: le ministre Dubé prêt à retirer un amendement controversé

durée 18h00
1 décembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, est prêt à retirer un amendement controversé de son projet de loi 15 sur le système de santé s’il retire des services aux anglophones. Du même souffle, il a admis qu'il ne comprenait pas le détail de cette modification. 

En point de presse, vendredi, le ministre Dubé a affirmé que son gouvernement avait pris l’engagement qu’il n’y aura pas de changement quant aux services de santé pour la communauté anglophone. 

«On va vérifier avec l'Office québécois de la langue française (OQLF) parce que l'amendement pourrait peut-être être interprété comme un changement possible au statut de certains hôpitaux anglophones. Moi j'ai dit à l'OQLF: ''vous allez m'expliquer qu'est-ce que ça changerait parce que s'il faut le modifier ou l'enlever, on va l'enlever''», a-t-il assuré. 

«The Gazette» rapportait vendredi que le Quebec Community Groups Network condamnait cet amendement qui, selon l'organisation, révoquerait le droit aux services de santé dans une autre langue que le français.

Le projet de loi 15 fait 300 pages et contient près de 1200 articles. Christian Dubé a tout de même dû admettre qu’il ne comprenait pas l’amendement. «On est rendu à 1200 articles. (...) Je l'ai pas compris celui-là. Je n'ai pas compris le détail», a-t-il indiqué. 

Christian Dubé a tenu à dire que «l'opposition fait un très bon travail. Ils ont posé une question et j'ai dit: ''Je vais vérifier''».  

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

durée Hier 17h00

Hausse de la pension pour tous les aînés : une étape cruciale est franchie

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi du Bloc Québécois visant à hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés à compter de 65 ans, ait franchi une nouvelle étape charnière alors qu’il a été adopté à l’unanimité en ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...