Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À la recherche de solutions pérennes

Québec ajoute 8 M$ pour les banques alimentaires

durée 15h00
7 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Devant l’aggravation de l’insécurité alimentaire, Québec allonge un autre 8 millions $ aux Banques alimentaires du Québec, portant le total de l’aide à 18 millions $, soit le montant que le regroupement avait demandé initialement.

Mercredi, la guignolée des médias dévoilait un sondage de la firme Léger qui démontre qu’une personne sur trois a vécu au moins une fois une forme d’insécurité alimentaire en 2023, un bond de 10 points de pourcentage comparativement à 2020.

Devant ce constat inquiétant, la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, a donc annoncé jeudi l’ajout des 8 millions $ réclamés par Les Banques alimentaires du Québec.

Lors de sa mise à jour économique, il y a un mois, le ministre des Finances, Eric Girard, avait annoncé une aide de 10 millions $ aux Banques alimentaires du Québec, tout en ajoutant un autre 11 millions $ à des organismes dont la plupart se consacrent à nourrir les enfants à l’école.

Pression causée par la grève des enseignants?

Mme Rouleau a toutefois laissé entendre, en mêlée de presse à Québec, que les moyens de pression des syndiqués de l’enseignement privaient les enfants de ces repas à l’école, obligeant ainsi Québec à agir dans l’urgence. «Mais là, en ce moment, les écoles sont fermées, alors ça met encore plus de pression sur les banques alimentaires et on veut s'assurer qu'aucun Québécois, aucune Québécoise ne manque de nourriture.»

Invitée à préciser sa pensée, Mme Rouleau a ajouté: «Je ne veux pas mettre le blâme sur personne, mais il y a une situation où il y a une pression supplémentaire sur les banques alimentaires. (…) Les enfants sont à la maison ou sont dans des lieux où on a besoin d'aider de manière supplémentaire les banques (alimentaires).» 

Mme Rouleau a expliqué que l’argent servira à l’achat de nourriture qui sera redistribuée dans les quelque 1200 comptoirs alimentaires à travers le Québec. 

À la recherche de solutions pérennes

Elle a toutefois précisé que le montant total de 18 millions $ versé par Québec aux Banques alimentaires du Québec ne sera pas récurrent. «On est dans une situation d'urgence et on veut être en mesure d'avoir tous les outils nécessaires pour qu’on ait des mesures pérennes. Rajouter de l'argent à Banques alimentaires Québec pour que Banques alimentaires Québec achète de la nourriture, ce n'est pas une mesure pérenne à mon avis.»

Selon la ministre, «il est important de ne pas être constamment dans l'urgence. (…) Il faut avoir un plan de match» en matière de lutte contre la pauvreté. Elle a ajouté que ce plan de match, qui est en cours d’élaboration, comprendra «une part importante pour s'assurer de la sécurité alimentaire, qu'on ne parle plus d'insécurité, mais de sécurité alimentaire et de s'assurer de bien répondre aux besoins de la population.»

«Ce qu'on a déjà dit, c'est qu'on ne veut pas que les gens ici au Québec manquent de nourriture. C'est hors de question», a conclu Mme Rouleau.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h27

La Banque du Canada devrait réduire de nouveau son taux directeur

OTTAWA — La Banque du Canada doit annoncer sa décision sur les taux d'intérêt cet avant-midi alors que la plupart des économistes s'attendent à une réduction du taux directeur. Les observateurs estiment que le ralentissement de l'inflation et la faiblesse de l'économie justifient une deuxième réduction consécutive de la part de la banque ...

22 juillet 2024

La candidate à l'investiture démocrate Kamala Harris a des liens avec le Canada

Le président américain Joe Biden se retire de son poste de candidat démocrate aux élections américaines de novembre et apporte son soutien à la vice-présidente Kamala Harris, diplômée d'une école secondaire de Westmount, qui a passé plusieurs années dans la métropole québécoise. Voici ce qu'il faut savoir sur ses relations avec le ...

18 juillet 2024

Alerte: le ministre du Travail, Seamus O'Regan, quitte le cabinet

Le ministre du Travail et des Aînés, Seamus O'Regan, quitte le cabinet de Justin Trudeau et ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales, selon deux sources bien au fait de la situation. Le ministre de 53 ans a été élu au Parlement en 2015 et fait partie du cabinet depuis 2017. Il a été à la tête de plusieurs ministères. Plus de ...