Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Retour à l'équilibre budgétaire

Hydro-Québec a les moyens de réduire ses dépenses, croit le ministre Fitzgibbon

durée 18h00
18 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Même si elle doit prévoir des milliards d’investissements pour réduire le nombre de pannes et augmenter sa production, Hydro-Québec est en mesure de réduire certaines dépenses afin de contribuer au retour à l’équilibre budgétaire, croit le ministre de l'Économie et de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon.

«Il y a toujours moyen, je pense, de réduire et c'est vrai partout au gouvernement», répond le ministre en mêlée de presse à Montréal, lundi, dans le cadre d’un événement organisé par Propulsion Montréal. 

L’effort budgétaire demandé ne viendrait pas mettre en péril les investissements prévus par la société d’État. «C'est sûr qu'à Hydro-Québec, considérant les enjeux de dépenser pour la végétation (couper et émonder les arbres qui risquent de créer une panne), pour le maintien de la sécurité énergétique, les nouveaux projets, on n'ira pas mettre ça en péril», assure-t-il. 

Les sociétés d’État devront identifier l'équivalent de 1 milliard $ sur quatre ans en réduction de dépenses afin de contribuer au retour à l'équilibre budgétaire. La demande vise Hydro-Québec, Loto-Québec, la Société des alcools du Québec (SAQ), la Société québécoise du cannabis et Investissement Québec.

Elles devront réaliser des économies dès l'exercice 2025-2026. Les économies annuelles devraient atteindre 400 millions $ en 2028-2029.

L’effort budgétaire vient à un moment où Hydro-Québec s'est donné l'objectif d'investir près de 100 milliards $ pour augmenter la capacité du réseau d'ici 2035, selon son plan d'action dévoilé en novembre. À cela s'ajoutent des investissements d'entre 45 milliards $ et 50 milliards $ pour améliorer la fiabilité du réseau.

Hydro-Québec veut réduire le nombre de pannes de 35 % d'ici 7 à 10 ans à un moment où les conditions météorologiques défavorables ont entraîné une augmentation du nombre de pannes.

L’exercice budgétaire est «très louable» au moment où Québec doit revenir à l’équilibre budgétaire, croit M. Fitzgibbon. «Je pense que M. (Eric) Girard (ministre des Finances), à juste titre, voulait avoir une approche pour démontrer aux agences de notation qu'on avait un chemin critique pour réduire les déficits.»

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...

durée Hier 12h00

La vérificatrice générale du Québec enquêtera sur le déploiement de SAAQclic

La vérificatrice générale du Québec a déclenché un audit sur le déploiement de la plateforme numérique de la Société de l'assurance automobile du Québec, SAAQclic, qui a connu de nombreux ratés lors de son lancement à l'hiver 2023. Sur son site web, le bureau de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, propose un formulaire de contribution ...

durée Hier 9h00

Le Canada autorisera les prêts hypothécaires sur 30 ans pour les constructions neuves

Le gouvernement canadien autorisera des périodes d’amortissement de 30 ans sur les prêts hypothécaires assurés pour les premiers acheteurs de maisons nouvellement construites. La ministre des Finances, Chrystia Freeland, en a fait l'annonce jeudi à Toronto, affirmant que cette mesure entrerait en vigueur le 1er août. L'Association canadienne ...