Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique provinciale

Élargissement de la loi Françoise David: François Legault se dit «ouvert»

durée 15h00
9 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault s'est dit «ouvert» à regarder comment «mieux protéger les aînés des impacts de la crise du logement». Il fait toutefois une mise en garde, affirmant qu'il faut «faire très attention de ne pas provoquer des effets pervers qui pourraient empirer leur situation, au lieu de l’améliorer».  

M. Legault répondait à une lettre du chef parlementaire de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois. Dans sa missive, M. Nadeau-Dubois tendait la main au premier ministre, affirmant qu’il était prêt à faire des compromis au sujet du projet de loi de son parti visant à mieux protéger les personnes aînées des évictions. 

Dans un message sur le réseau social X, le premier ministre décrit longuement ce que son parti a fait pour les personnes aînées et le logement pour finalement écrire: «Notre ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, a toujours été ouverte à la discussion. Regardons ça ensemble, de bonne foi, et voyons si nous pouvons trouver des solutions raisonnables.»

Gabriel Nadeau-Dubois s’est réjoui de la réponse du premier ministre. «Je demeure convaincu que c'est possible de trouver un terrain d'entente et que c'est nécessaire», a-t-il affirmé en point de presse à l’Assemblée nationale, mardi. 

Il y a deux semaines, la Coalition avenir Québec (CAQ) a accepté d’appeler le projet de loi 198 de QS qui élargirait la portée de la loi Françoise David. Malgré cela, le gouvernement a montré peu d'enthousiasme pour faire adopter la pièce législative.  

La loi communément appelée «loi Françoise David», qui a été adoptée en 2016, stipule qu’un aîné de plus de 70 ans avec un revenu très faible qui habite son logement depuis plus de 10 ans ne peut être évincé.

L’objectif du nouveau projet de loi solidaire est d’élargir les critères afin d’inclure notamment les personnes de 65 ans et plus qui vivent dans leur logement depuis au moins cinq ans.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Rapport financier 2023 : un surplus de plus 8 M$ pour Blainville

Le conseil municipal a déposé, à sa séance ordinaire du 14 mai 2024, le rapport financier de la Ville au 31 décembre 2023. Ce rapport révèle un excédent d’exploitation de 5 M$ pour les revenus et les dépenses de fonctionnement, auquel on doit ajouter le produit des ventes de terrains de 3,9 M$, pour un surplus global de 8 995 800 $. « ...

24 mai 2024

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

24 mai 2024

Nomination de Christian Schryburt à la présidence de l’ADGMQ

La Ville de Sainte-Thérèse est heureuse d’annoncer le renouvellement du mandat de son directeur général, M. Christian Schryburt, au poste de président du CA de l'ADGMQ – l’Association des directeurs généraux des municipalités du Québec. La Ville offre ses plus sincères félicitations à M. Schryburt et lui souhaite du succès dans ce second mandat, ...