Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 juin 2010 - 11:29

Colorer Blainville en vert

Par Josiane Yelle

Malgré le peu de pluie qui assèche les gazons et en fait jaunir plus d'uns, la Ville de Blainville sera verte, cet été, alors qu'elle lance sa campagne annuelle de sensibilisation sur le développement durable.

Sous le thème «Je colore ma vie en vert», Blainville poursuit donc le travail amorcé en 2005, alors que la municipalité s'était donné l'objectif de faire de Blainville une ville plus verte et un modèle de développement durable. «Nos objectifs sont clairs en 2010, a expliqué le maire, François Cantin. Nous voulons conscientiser davantage nos concitoyens à l'importance d'adopter des comportements écologiquement responsables et valoriser encore plus les efforts collectifs déployés par la Ville».

Ainsi, quatre écogestes seront associés au volet citoyen : «Je trie mieux mon bac bleu»; «J'encourage le covoiturage»; «J'éteins la lumière quand il fait clair» et «Je balaie mon pavé au lieu de le laver». Le président de la Commission du développement durable et de l'environnement, Guy Frigon, a également présenté le plan d'action de cette campagne qui intégrera plusieurs concours faisant appel à divers publics.

Des effets positifs

La vision environnementale de la Ville de Blainville a d'ailleurs inspiré quelques-uns des derniers gros travaux de la municipalité, notamment le nouveau poste de police et le Centre récréoaquatique, qui ont été construits selon les techniques LEED qui favorisent des matériaux écoénergétiques.

«En termes de résultats concrets, nos dernières campagnes ont été déterminantes», a affirmé le maire. Depuis 2007, les déchets ont, en effet, diminué de 16 kilos par porte. Une nette amélioration a également été observée au chapitre de la collecte sélective au courant de la même campagne, sans oublier la collecte des résidus domestiques dangereux qui, elle, a connu une hausse de 0,34 kilo par adresse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.