Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Blainville reconnue Municipalité amie des aînés

Chargement du vidéo
durée 12h44
14 mars 2015

Voir la galerie de photos

Communiqué:

Conformément aux exigences du Carrefour action municipale et famille (CAMF), la Ville de Blainville a été reconnue officiellement Municipalité amie des aînés par le gouvernement du Québec. Il s’agit d’un programme qui consiste, pour les municipalités, à développer une culture d’inclusion sociale des aînés, des politiques, des services et des structures conçus pour les soutenir et les aider à vieillir tout en restant actifs.

Fruit d’un processus chapeauté par un comité de pilotage formé d’élus, d’employés de la Ville et de représentants du milieu, la Politique en faveur des aînés et son plan d’action ont été présentés par le maire Richard Perreault, le président de la Commission du développement communautaire et social, Guy Frigon, et le vice-président de cette commission, Serge Paquette.

« Blainville a entrepris cette démarche en 2013 et le conseil municipal a mandaté la Commission du développement communautaire et social pour mener à bien ce dossier très important de notre Administration. La Politique et le plan d’action sont des pans entiers de notre vision administrative. Ces documents reposent sur une mobilisation et sur une concertation de toute la communauté blainvilloise, les aînés au premier chef », a déclaré le maire Richard Perreault.

La Politique en faveur des aînés de Blainville Adoptée en janvier par le conseil municipal, la Politique en faveur des aînés de Blainville s’appuie sur quatre principes fondamentaux défendus par l’Administration Perreault : le leadership, la collaboration, l’inclusion et l’accessibilité.

Les domaines d’intervention de la Politique sont aussi nombreux que diversifiés et touchent plusieurs sphères d’activité : habitat, participation sociale, communication et information, soutien communautaire et services de santé, respect et inclusion sociale, engagement social et vie démocratique, espaces extérieurs et bâtiments et finalement, le transport.

« Cette Politique se veut un guide pour notre Administration pour ses actions axées sur les aînés et en lien avec nos autres politiques et plans d’action municipaux », a expliqué le vice-président de la Commission du développement communautaire et social, Serge Paquette.

Un plan d’action basé sur les besoins des aînés de Blainville Réalisé entre mai et novembre 2013 par le comité de pilotage, le portrait sur la situation des aînés de Blainville a permis de cibler les besoins de cette clientèle appelée à s’accroître avec le phénomène du vieillissement démographique.

Présenté par le président de la Commission du développement communautaire et social, Guy Frigon, le plan d’action inclut des initiatives dans chacun des champs d’action compris dans la Politique.

Parmi les principales actions retenues, notons :

• la mise en place de mesures pour encourager la construction de maisons intergénérationnelles et de résidences abordables comme le Manoir Blainville;

• la réalisation d’une étude de faisabilité pour l’implantation d’un centre d’activités destiné aux aînés, incluant des locaux communautaires et une cuisine collective;

• la révision de la politique tarifaire pour les activités des aînés;

• l’implantation de programmes de parrainage et de mentorat;

• le recours à des moyens de communication adaptés à la réalité des aînés;

• le développement de stratégies pour rejoindre les aînés vivant dans l’isolement;

• le resserrement des liens intergénérationnels;

• la valorisation de l’apport des aînés à la communauté blainvilloise;

• la facilitation de l’usage des espaces extérieurs et des bâtiments municipaux par les aînés;

• la facilitation des déplacements des aînés dans le domaine du transport.

« En somme, si la Politique en faveur des aînés définit les grands principes de notre vision, le plan d’action détermine précisément ce que compte faire notre Administration pour répondre concrètement aux besoins des aînés blainvillois », a ajouté Guy Frigon.

« La Ville de Blainville, par la voix de son Administration municipale, démontre sa volonté ferme de répondre aux besoins définis dans le portrait que nous avons tissé de la situation des aînés blainvillois. Plus encore, nous prouvons encore une fois que nous reconnaissons le rôle et l’apport de nos aînés dans notre communauté, et que nous poursuivrons sur cette lancée au cours des prochaines années. Voici donc des outils clairs et précis pour faire en sorte que Blainville soit une ville où il fait non seulement bon vivre, mais également bon vieillir », a conclu le maire Richard Perreault.

Source: Ville de Blainville

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...