Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 février 2018 - 11:47

Félicitations aux gagnants du concours Dessine ta ville

Par Salle des nouvelles

La Ville de Blainville a couronné, hier, les trois gagnants de son concours Dessine ta ville : 
• Prix or : Zhuoyao Li, élève de 6e année de l’école des Semailles 
• Prix argent : Mahée Desaulniers, élève de 3e année de l’école Chante-Bois 
• Prix bronze : Emma Duchesne, élève de 5e année de l’école de l’Aquarelle  

À l’occasion de son 50e anniversaire, la Ville de Blainville, par l’intermédiaire de son conseil jeunesse, avait invité les élèves de la 3e à la 6e année du primaire à réaliser un dessin représentant leur municipalité, et ce, afin d’enrichir l’édition spéciale de sa publication Blainville racontée. En plus de remporter un prix pour leur classe (soit une sortie de groupe à La Zone, à la Galerie d’art ou à la bibliothèque Paul-Mercier), les trois gagnants verront leurs œuvres publiées dans cette brochure historique.   

Compte tenu de la diversité et de la qualité des dessins reçus, le jury a décidé d’attribuer des mentions spéciales à deux participants, soit : 
• Catalina Jurdana, élève de 5e année de l’école des Ramilles 
• Charles-Étienne Thériault, élève de 6e année de l’école de l’Envolée  

Les dessins seront exposés à la Galerie d’art du 9 avril au 27 mai, dans le cadre de la série Ma première galerie d’art.  

Sur la photo:
Richard Perreault (maire de Blainville), Mahée Desaulniers (prix argent), Emma Duchesne (prix bronze), Catalina Jurdana (mention spéciale), Charles-Étienne Thériault (mention spéciale) et Marie-Claude Collin (présidente de la Commission de la culture).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.