Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 février 2018 - 14:10

4 symptômes d'une perte auditive

Article commandité

16% de la population mondiale souffrent de perte auditive. Leurs difficultés à entendre et comprendre les sons deviennent rapidement un handicap sur le plan psychologique et social : repli sur soi, isolement voire perte d’emploi. La majorité des cas s’expliquent par le vieillissement, mais pas seulement. Des traitements existent, encore faut-il en faire la démarche. Quels sont les différents degrés d’une perte de l’audition et comment reconnaître leurs symptômes?

  1. Perte d’audition légère

La perception de la voix est faible, voire lointaine. Une conversation dans un milieu bruyant devient compliquée.

  1. Perte de l’audition moyenne

La perception des paroles est difficile. Vous devez augmenter le volume de la télévision et de la radio. Une conversation devient compliquée et vous fatigue rapidement.

  1. Perte sévère

Vous ne percevez plus les paroles de votre interlocuteur si vous n’êtes pas très proche de lui.

  1. Perte profonde

Vous ne percevez plus les sons, il vous est impossible de communiquer.

Les conséquences de la perte auditive peuvent se manifester par des maux de tête, des acouphènes, de l’hypertension ou un déséquilibre. En l’absence de prise en charge, vous pouvez subir une perte de confiance, voire être sévèrement déprimé. Vous vous isolez, évitant toute réunion sociale. Consulter un audioprothésiste à Laval vous permettra de connaître votre degré de surdité exact et de le traiter.

Il faut savoir que la presbyacousie peut s’installer à partir de 50 ans. Elle se manifeste par la perte progressive des sons aigus. Or, ils composent 60% de la communication orale ! Les voix féminines ou enfantines deviennent donc moins perceptibles. À terme, ce sont les sons graves qui disparaissent. Vous entendez les voix masculines, mais d’une manière incompréhensible. Les causes de cette pathologie sont inconnues et le seul traitement sera l’audioprothèse, un dispositif hautement performant et bien toléré.

Si vous avez subi un traumatisme aigu, comme par exemple une exposition brève, mais intense au bruit, que vous avez une sensation d’oreille bouchée, des vertiges, des douleurs accompagnées de sifflements, il faut consulter de toute urgence pour subir un test auditif. Non traitée, une perte auditive de ce type peut être irréversible.

Un traumatisme peut devenir chronique en cas d’exposition répétée au bruit, dans le cadre du travail ou si vous portez un casque pour écouter de la musique. Là encore, un professionnel de santé peut vous conseiller.

Dans tous les cas, une prise en charge précoce est conseillée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.