Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mars 2018 - 09:33

5 conseils pour vaincre la phobie du dentiste

Article commandité

L’hygiène bucco-dentaire est essentielle à la santé de l’organisme, or, la peur de la douleur, du bruit de la fraise, de l’odeur des produits ou même de la blouse blanche pousse les gens à ne pas consulter. À terme, les soins sont plus lourds donc plus longs. 80% des gens ont la phobie du dentiste, l’idée même de prendre rendez-vous les angoisse. Or, les techniques de soin n’ont plus rien à voir avec celles d’il y a seulement 20 ans. Comment donc vaincre cette peur ?

1. Se renseigner pour une sédation consciente chez votre dentiste

Le principe de la sédation consciente repose sur une anesthésie locale, orale ou intraveineuse. Vous avez donc la possibilité d’échapper à l’aiguille ! Les soins seront plus faciles dans la mesure où vous serez détendu. Vous continuez à communiquer avec votre dentiste, c’est bien plus agréable et moins lourd qu’une anesthésie générale. Au besoin, vous bénéficierez même d’un détartrage.

2. L’hypnose

Cette technique est idéale pour combattre le stress. Certains dentistes sont d’ailleurs formés à l’hypnose. Une séance juste avant les soins calme l’appréhension. Vous êtes plongé dans un état de bien-être. Vous avez néanmoins la conscience des soins qui vous sont prodigués, mais votre esprit est ailleurs.

3. La pédagogie par vidéo

La pédagogie par vidéo explique, étape par étape, tous les soins entrepris. Vous les suivez au moyen d’un miroir et d’un écran tactile. L’avantage d’une telle approche est de désamorcer la crainte.

4. La thérapie cognitive comportementale

De nombreuses approches cognitives permettent de combattre la phobie  et même d’aider à la prise de rendez-vous:

  • L’exposition à des images de dentistes en soin pour dédramatiser,

  • Les écouteurs de musique pour occuper votre esprit et vous détendre. La musique a en effet le pouvoir d’inciter à l’évasion, au voyage. C’est une bonne méthode pour se déconnecter.

  • Une thérapie auprès d’un psychothérapeute spécialisé permet aussi de surmonter les peurs. Elle est généralement brève et aura l’intérêt de ne pas transmettre vos propres angoisses à vos enfants.

5. Des consultations régulières

Consulter régulièrement son dentiste à titre préventif permet de se familiariser avec l’environnement médical, les odeurs, la blouse blanche. Un contrôle annuel est ainsi le moyen le plus efficace de lutter contre la dentophobie. Vous aurez l’occasion de poser des questions dont les réponses vous rassureront.

Il est essentiel de parler de votre phobie à votre dentiste. Compréhensif, il vous proposera toujours une alternative.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.