Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2018 - 09:29

La Ville de Bois-des-Filion et Nature-Action Québec signent une contrat de trois ans

Par Salle des nouvelles

La Ville de Bois–des-Filion est heureuse d’annoncer que c’est l’organisme Nature-Action Québec qui assurera la gestion de l’écocentre de Bois-des-Filion en vertu d’un contrat de trois ans intervenu entre les deux parties.

Nature-Action Québec est un organisme à but non lucratif (OBNL) bien connu au Québec pour son engagement en faveur de la protection et mise en valeur de l’environnement.

L’organisme a acquis une solide expérience dans la gestion des écocentres, avec plusieurs mandats similaires ailleurs au Québec.

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec une organisation réputée pour son expertise et dont la mission consiste à guider les personnes et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. La Ville de Bois-des-Filion a toujours démontré ses préoccupations en ce domaine : protection de l’Île Garth, aménagement du parc riverain et des berges, économie d’eau potable, règlementation sur les pesticides, protection et plantation d’arbres, etc. Nous partageons des valeurs similaires et cette nouvelle collaboration avec Nature-Action Québec sera un ajout supplémentaire à nos pratiques en faveur d’un environnement de qualité », a souligné le maire de Bois-des-Filion, monsieur Gilles Blanchette.

Situé dans le parc industriel de Bois-des-Filion, l’écocentre recueille notamment les matériaux secs, résidus domestiques dangereux, matières recyclables, produits électroniques, biens réutilisables et appareils réfrigérants, en provenance des citoyens de Bois-des-Filion et Lorraine, le tout pour les recycler ou en disposer selon les meilleures pratiques environnementales.

L’accès à l’écocentre est gratuit, ou sujet à certains frais, selon le type  de matériaux ou produits.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.