Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mai 2018 - 06:00

La Ville de Blainville souligne la contribution de ses citoyens

La Ville de Blainville a tenu une soirée Coups de cœur inspirants afin de souligner la contribution exceptionnelle de citoyennes et de citoyens qui se sont illustrés dans les domaines sportif, artistique, culturel, communautaire et entrepreneurial.

« Il est fondamental de souligner les gestes, les exploits et le dévouement des Blainvilloises et des Blainvillois. Les soirées Coups de cœur inspirants sont des occasions de lever notre chapeau à ces personnes qui animent notre vie collective et qui l’enrichissent par leur présence, leur personnalité et leur engagement », a rappelé le maire de Blainville, Richard Perreault.

• Gabriele Lefebvre, Laurie-Anne Désilets, Jasmina Morroni, Alex Raymond-Couturier, Mégane Fortin et Marie-Ève Dubé : ces six joueuses blainvilloises de l’équipe de ringuette des Laurentides U19 AA ont remporté les grands honneurs lors des championnats canadiens tenus à Winnipeg en avril, en affrontant les meilleures équipes du Canada. L’équipe avait également gagné les championnats il y a deux ans.

• Jean-Paul Frey : d’origine française, ce Blainvillois d’adoption participe depuis plusieurs années à des ultramarathons. En 2017, il a couru une distance de 1040 km en Corse, soit l’équivalent de 24,7 marathons, et ce, en 17 jours consécutifs. Seulement 9 des 18 concurrents ont franchi la ligne d’arrivée, dont ce Blainvillois de 60 ans.

• Yan Vaillancourt (catégorie bantam) et Zachary Miller (catégorie midget) : ces deux adeptes de la crosse se sont démarqués durant la saison 2017, en étant sélectionnés par l’équipe du Québec. Yan Vaillancourt a participé aux championnats canadiens tenus à Saskatoon en 2017 et intégrera, en 2018, l’équipe des Kodiaks (volet compétitif) 

• Mathis Boulay : ce jeune pianiste est aussi choriste au sein de l’organisation Les Petits Chanteurs de Laval. Il a effectué des tournées dans plusieurs villes américaines et en Italie, en plus de chanter au prestigieux Carnegie Hall de New York durant le festival Choirs of America.

• Jean-Luc Vaillancourt : surnommé le « doyen » par ses amis du Chœur Musique en Tête, ce Blainvillois fait partie de cette association depuis 1995. Très engagé au sein de celle-ci, il se distingue par sa capacité à tout assimiler en un temps record (ex. : chansons et chorégraphies), et ce, malgré son âge vénérable (82 ans).

• Marjolaine Racine : membre de la Ligue navale du Canada, cette jeune Blainvilloise de 12 ans se distingue par son engagement communautaire et ses réalisations. Elle a reçu la plus haute distinction décernée à un cadet de la Ligue navale au Québec, soit le Trophée du président, et figure maintenant parmi les finalistes canadiens 

• Francine Bigras : membre du Cercle de Fermières depuis 1985, elle a tricoté un nombre impressionnant de bonnets pour bébés pour Le Petit Patro et cousu des foulards pour les scouts de Blainville. Elle agit aussi comme bénévole pour le projet de tricot graffiti de l’école primaire de la Seigneurie et transmet son savoir dans les écoles primaires et secondaires.

• Nathalie Berthiaume, Cindy Allaire et Lucia Barreiro, de l’entreprise Apparence centre capillaire. En plus d’offrir, depuis 2014, un service complet de prothèses capillaires, ces Blainvilloises ont agi comme bénévoles au Relais pour la vie de Blainville en 2017. Cette année, elles ont participé à la collecte de fonds au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache et remis un chèque de 1300 $ lors du Télédon tenu le 13 avril.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.