Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mai 2018 - 09:32 | Mis à jour : 10:43

Sainte-Thérèse est à la quête de son cinquième Fleuron

Adhérant au programme des Fleurons du Québec depuis 2009, la Ville de Sainte-Thérèse renouvelle cette année sa participation, et ce, pour une période de trois ans. Sainte-Thérèse possède présentement 4 fleurons sur 5, soulignant un embellissement horticole remarquable et recevra sa nouvelle cote de classification des Fleurons du Québec à l’automne 2018. Cette cote se compare au système d’étoiles pour les hôtels (1 à 5).

Cet été, Sainte-Thérèse accueillera donc les classificateurs du programme, qui sillonneront le territoire pour réévaluer les aménagements horticoles et paysagers de la municipalité. Ainsi, la Ville sollicite dès maintenant la participation des Thérésiennes et des Thérésiens pour jardiner et fleurir leur environnement afin de faire rayonner leurs plates-bandes tout comme leur municipalité. 

« J’encourage fortement les citoyens à participer à cet embellissement collectif de notre municipalité. Tous ensemble, rendons notre Ville encore plus fleurie, verte, harmonieuse et attirante! », a souligné madame Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte Thérèse.

Environ 60 % du territoire de Sainte-Thérèse sera évalué en fonction de différents critères : la propreté, l’entretien, la mise en valeur et la variété des éléments horticoles et l’état visuel du patrimoine bâti et du paysage municipal. Selon les suggestions de la Ville, les Fleurons s’attarderont tout d’abord aux parcs, espaces verts, voies publiques, bâtiments et entrées de la ville.

Les classificateurs exploreront ensuite Sainte-Thérèse aléatoirement pour dénicher des aménagements paysagers résidentiels des plus épatants. La Ville obtiendra également des points pour les initiatives communautaires et le développement durable, les domaine  d’embellissement commercial et industriel, et le secteur institutionnel.

Renseignements : www.fleuronsduquebec.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.