Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mai 2018 - 14:00

Pétition pour le prolongement de l’autoroute 13 : plus de 10 200 signataires

Par Salle des nouvelles

La pétition pour le prolongement de l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 vient de fracasser un nombre impressionnant de 10 200 signataires en provenance de Mirabel et des Laurentides.

La pétition qui circule, depuis le début avril, en ligne et sur les réseaux sociaux, témoigne de l’importance d’agir rapidement en transport et de trouver des mesures alternatives à la congestion routière. Il est encore possible de signer la pétition en ligne.

La Ville de Mirabel a également mis à la disposition des automobilistes des autocollants à fixer sur la lunette arrière du véhicule en guise d’appui à cette campagne de mobilisation. Il est possible de se les procurer dans les bibliothèques ou à l’hôtel de ville.

« Je connaissais l’importance du prolongement de l’autoroute 13 pour nos résidents, mais je suis impressionné de voir la mobilisation du milieu. La question de transport est plus que jamais au cœur des préoccupations des travailleurs et des familles de Mirabel et de la région. Selon une récente étude, le coût de la congestion routière pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars en 2021. Il est donc essentiel de s’assurer que cet enjeu soit analysé afin de présenter une démarche globale de transport pour notre région », a souligné M. Jean Bouchard, maire de Mirabel.

D’autres villes unissent leur voix

De plus, la campagne pour le prolongement de l’autoroute 13 a reçu la collaboration de nombreuses villes : Blainville, Boisbriand, Deux-Montagnes, Lachute, Saint-Eustache, Saint-Jérôme et la MRC d’Argenteuil. D’ailleurs, au terme du Forum sur la mobilité et le transport collectif tenu le 23 avril dernier à Laval, où 19 maires et mairesses du Regroupement Laval-Basses-Laurentides étaient présents, une vision commune, intégrée et structurante a été dévoilée. Elle comprend, en plus du prolongement de l’autoroute 13, la mise en place d’un réseau de voies réservées sur les autoroutes 13, 15, 19 et 25 et sur certains tronçons des autoroutes 640 et 440.

D’autres mesures complètent cette réflexion sur le transport dans les Laurentides et à Laval.

À cette liste de recommandations régionales s’ajoute la construction de la gare du train de banlieue à Mirabel qui est toujours une priorité pour Mirabel qui poursuit, du reste, ses démarches pour sa réalisation auprès des instances concernées. Finalement, mentionnons que récemment l’Association des libéraux de Mirabel et Saint-Jérôme a soulevé l’idée de prolonger le REM jusqu’au site aéroportuaire où travaille plus de 5 000 personnes en plus d’être un lieu central pour les citoyens des villes des Laurentides qui connaissent une croissance phénoménale depuis plusieurs années. Ce qui rejoint les prétentions de la Ville de Mirabel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.