Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2018 - 09:00

Redéfinir la notion de pelouse parfaite

7 bonnes actions à prendre pour une pelouse en santé et écologique

Par Salle des nouvelles

Plusieurs personnes utilisent des pesticides dans le but d’avoir un gazon uniforme, mais qui n’a rien de naturel. La biodiversité rend le gazon résilient. En redéfinissant la notion de perfection, les pesticides sont éliminés de nos vies. Voici les gestes à retenir pour une écopelouse :

  • Action nº 1 : Encourager la biodiversité : semer du trèfle ou incorporer du thym dans la pelouse pour la rendre moins alléchante pour les vers blancs et les mauvaises herbes. Elle sera aussi moins exigeante en eau, en engrais et en efforts.
  •  Action nº 2 :Herbicycler (laisser le gazon coupé au sol) c’est retourner au sol de 30 à 50 % de ses besoins en azote et maintenir un haut taux d’humidité pour nourrir les organismes responsables de la fertilité naturelle des sols et diminuer l’utilisation des engrais et de l’eau. 
  •  Action nº 3 : Aérer la pelouse, si le sol est compact, au printemps ou à l’automne, procéder à son aération à l’aide d’un appareil qui retire les carottes et laisser-sur-place pour contribuer à la santé du sol.
  • Action nº 4:  Arroser peu souvent, mais plus longtemps pour un arrosage en profondeur. Pour ne pas rendre la pelouse dépendante, évitez de l’arroser avant les sécheresses du mois de juin.
  • Action nº 5 :  Maintenir la pelouse à une hauteur de 3 à 4 pouces pour empêcher la prolifération des « mauvaises herbes » et des insectes. Attendre qu’elle atteigne 10 4 pouces avant de la tondre et elle restera verte.
  • Action nº 6 : Nourrir le sol avec du compost pour améliorer la rétention d’eau et réduire les besoins en engrais. Broyer les feuilles à l’automne, à l’aide d’une tondeuse. Les vers de terre et autres organismes du sol s’occuperont de les recycler gratuitement en compost.
  • Action nº 7 : Planter la bonne plante au bon endroit. Là où la pelouse pousse difficilement, optez pour des plantes couvre-sol (pervenche, thym rampant, pachysandre, etc.) ou des aménagements de vivaces adaptés aux conditions.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.