Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2018 - 15:30

La Ville de Sainte-Thérèse offre à tous les citoyens un service de ramassage de branches

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse offre à tous les citoyens un service de ramassage de branches, tout à fait gratuitement, et ce, depuis de nombreuses années. La Ville souhaite toutefois rappeler que pour s’en prévaloir, il est impératif de communiquer avec le Service des travaux publics, parcs et bâtiments. Cette action doit devenir un réflexe lorsque les propriétaires effectuent leurs travaux d’entretien d’arbres, puisque seules les adresses ayant été prises en note seront visitées.

Trois options s’offrent aux citoyens pour effectuer leur demande :

1) Via le formulaire en ligne disponible

2) Par le biais de l’application Voilà! Signalement

3) Par téléphone, en composant le 450 434-1440, poste 2100

« En signalant leur besoin de ramassage de branches à la Ville, les citoyens permettront au Service des travaux publics, parcs et bâtiments de prévoir un trajet optimal pour leurs équipes, réduisant ainsi les distances superflues parcourues. Merci aux citoyens de collaborer avec nous pour assurer le bon fonctionnement de ce service très apprécié à Sainte-Thérèse! », explique la mairesse, Sylvie Surprenant.

Les citoyens ont jusqu’au 31 octobre pour communiquer avec la Ville, une fois leurs branches déposées sur leur terrain, en bordure de rue (face coupée vers la rue). Les consignes à respecter pour les branches taillées sont les suivantes :

• Longueur maximale des branches : 3 m

• Hauteur maximale du tas de branches en bordure de rue : 1,3 m

• Diamètre maximal des branches : 15 cm

Une fois la demande envoyée, on doit compter au maximum 15 jours ouvrables pour que le ramassage soit effectué.

Pour tous les détails concernant le ramassage des branches et autres collectes spéciales à Sainte-Thérèse, cliquez ici.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.