Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 juillet 2018 - 08:41 | Mis à jour : 08:57

Canicule : Sainte-Thérèse met en place des mesures pour les citoyens

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse souhaite informer les citoyens des mesures mises en place dans le cadre de la canicule qui sévit dans la région. Ces mesures sont en vigueur du 3 au 6 juillet inclusivement.

Prolongation des heures d'ouverture

Installations aquatiques au parc Richelieu à l'angle des rues Deschambault et Paré 

Piscine : 12 h à 21 h 30

Pataugeoire : 10 h à 20 h

Tarification Résidents : gratuit sur présentation de la Carte citoyen valide
Non-résidents : 3 $/enfant et 5 $/adulte

Jeux d’eau : rappelons également que les jeux d’eau demeurent accessibles de 9 h à 21 h dans les parcs Damase-Juteau, Georges-Émile-Charron et Saint-Pierre.

Pour des raisons de sécurité, si des orages ou de fortes pluies en continu devaient survenir, les prolongations prévues des installations aquatiques n’auront pas lieu.

Bibliothèque (climatisée) au 150, boulevard du Séminaire : 10 h à 22 h

Maison du citoyen (climatisée) au 37, rue Turgeon : Le salon de la Maison du citoyen sera ouvert à tous de 9 h à 22 h.

Une attention particulière pour les citoyens vulnérables

La Ville rappelle également aux citoyens de prendre des nouvelles des personnes en situation de précarité dans leur entourage afin de s’assurer de leur bien-être. Toutes situations d’urgence doivent être signalées par téléphone au 9-1-1.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.