Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 juillet 2018 - 12:00

Une équipe de la chaîne de télévision France 3 était de passage à Lorraine

Une équipe de la chaîne de télévision France 3 était de passage à Lorraine, les 22 et 23 juin dernier, afin de faire découvrir L’autre Lorraine aux téléspectateurs de la région de la Lorraine en France.

C’est le journaliste Thierry Gelhaye qui a entrepris ce projet, d’abord intrigué par l’existence d’une ville québécoise portant le nom d’une région située au nord-est de la France et par le jumelage des villes de Lorraine et de Saint-Dié-des-Vosges, lesquelles ont signé un pacte d’amitié en 1988.

Accompagné du journaliste-caméraman Jean-Pierre Petitcolas, M. Gelhaye, a découvert la municipalité et les gens qui l’habitent. Charmés par les citoyens qui les ont spontanément interpellés et l’abondance de végétation, intrigués par les particularités urbanistiques et les principes de développement durable qui ont guidé son développement, les deux visiteurs se sont dits ravis de leur visite.

Les entrevues réalisées portaient principalement sur l’histoire entourant la fondation de la ville de Lorraine, la qualité de vie, l’environnement, les liens qui unissent les deux Lorraine ainsi que les particularités qui sont propres à notre Lorraine.

Le maire Jean Comtois a notamment accordé une entrevue, diffusée pendant le journal télévisé de 19 h. Une série d’entrevues ont été faites avec : Aude Caille, une Lorraine d’origine française, la famille Archambault, Louis Tremblay, chef de service en environnement et Stéphanie Bélisle, directrice du Service des communications.

Le maire de Lorraine, Jean Comtois, a tenu à souligner pendant son entretien avec
M. Gelhaye : « Tout comme le maire de Saint-Dié-des-Vosges, M. David Valence, je suis nouvellement élu à la mairie, et je suis extrêmement fier des liens qui unissent nos deux villes. Cette visite constitue une merveilleuse visibilité pour notre municipalité et nous sommes très fiers de la faire découvrir aux Lorrains de France

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.