Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2018 - 08:00

Un geste précurseur et écoresponsable.

Sainte-Thérèse installe la première fontaine Bornéo des Basses- Laurentides

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse est heureuse d’annoncer la toute récente installation du premier dispositif Bornéo, permettant de boire de l’eau potable à même une borne-fontaine, au parc De Sève. Situé au carrefour des terrains de baseball et de soccer et accessible via la piste cyclable, ce dispositif inventé par six designers industriels, membres de l’Association des designers industriels du Québec (ADIQ), offre aux utilisateurs du parc une nouvelle façon d’accéder à l’eau potable dans un espace public.

« Nous avions le désir de faciliter l’accès à l’eau potable près des terrains sportifs et c’est maintenant chose faite au parc De Sève avec Bornéo. Ce dernier se distingue aussi par son design novateur qui apporte un vent de fraicheur à l’environnement dans lequel il se trouve. Passez vous y désaltérer lors de votre prochaine visite au parc! », ajoute la mairesse Sylvie Surprenant.

Facilement accessible tant pour les adultes que pour les enfants et les personnes à mobilité réduite, cette fontaine au corps circulaire permet simultanément à quatre personnes de boire ou de remplir leur bouteille d’eau réutilisable.

Rappelons aussi que sa conception permet d’assurer un accès facile et rapide à la borne-fontaine pour le Service de sécurité incendie en cas de besoin.

« Sainte-Thérèse est fière d’être la première Ville des Basses-Laurentides à avoir intégré Bornéo dans son milieu. Une excellente façon de jumeler innovation québécoise, design et service aux citoyens! », a conclu la mairesse.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.