Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 juillet 2018 - 11:52 | Mis à jour : 12:02

Prenez, donnez, échangez...

Les Boîtes à lire de Sainte-Thérèse en pleine action!

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse a mis sur pied un réseau de libre-échange de livres il y a de cela 3 ans, et elle est fière d’offrir aujourd’hui un total de 10 Boîtes à Lire aux citoyens!

Que ce soit le temps d’un café au siroté au Village, ou encore à l’occasion d’une pause bien méritée pendant une balade à vélo, les passants sont invités à prendre un livre dans l’une des Boîtes à Lire à leur disposition. Ils sont également invités à y déposer des livres qu’ils auront récemment découverts, qu’ils aimeraient partager ou encore faire connaître.

« Sans frais, sans inscription requise et sans obligation, ce projet invite au partage et à la découverte de nouvelles lectures. Le succès de ce système repose sur la participation citoyenne, tous sont donc invités à prendre part à ces échanges! », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

Une carte Google des emplacements des Boîtes à Lire est en ligne au www.sainte- therese.ca.

Les 10 emplacements :

1) Boulevard des Mille-Îles Est (entre les rues Monette et Verschelden)

2) Carrefour Jeunesse-Emploi (100, boul. Ducharme)

3) Jardin communautaire du Boisé (coin des rues Saint-Pierre et Éloi-Filion)

4) Maison des jeunes des Basses-Laurentides (53, rue Saint-Lambert)

5) Maison des mots des Basses-Laurentides (4, rue du Ravin)

6) Maison du citoyen (37, rue Turgeon)

7) Parc Richelieu (entrée par la rue Deschambault)

8) Place des pianos (à la gare intermodale)

9) Place Lagoa (coin des rues de l’Église et Blainville Ouest)

10) Resto POP Thérèse-De Blainville (61, rue Blainville Ouest)

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.