Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juillet 2018 - 14:10 | Mis à jour : 14:20

À Sainte-Thérèse, le civisme, c’est l’affaire de tous!

Par Salle des nouvelles

Une hausse des actes de vandalisme a été répertoriée dans les installations sanitaires publiques des parcs sur le territoire de Sainte-Thérèse au cours des dernières semaines. À cet effet, la Ville rappelle que le civisme est l’affaire de tous et qu’il permet de vivre dans une communauté où le respect des individus et des installations qui nous entourent prévaut.

La présence des patrouilles du Projet étudiant de prévention dans les parcs sera maximisée dans les parcs possédant des installations sanitaires publiques. Mais la Ville sollicite également la collaboration des citoyens et des utilisateurs des parcs municipaux en leur rappelant qu’il est important de rapporter des comportements de vandalisme ou toutes situations suspectes dont ils sont témoins à la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville au 450 435-2421.

« Il est désolant de constater les dégâts causés par les vandales. Un coût monétaire et social découle de tels gestes : le nettoyage, la réparation ou le remplacement que nous devons faire, qui rendent notamment les toilettes inaccessibles aux utilisateurs des parcs et aux participants des activités qui s’y déroulent. Nous espérons que ces comportements cesseront et nous sollicitons la participation citoyenne pour y arriver », a déclaré la mairesse, madame Sylvie Surprenant.

Les citoyens sont également invités à contacter la Ville lorsqu’ils constatent des bris d’équipements ou des installations endommagées au www.sainte-therese.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.